lesbienneUn couple de lesbiennes tente de remporter Wimbledon en double

Par Antoine Patinet le 05/07/2019
Wimbledon

Deux joueuses belges, ouvertement lesbiennes et en couple, jouent en double le tournoi de Wimbledon. Elles espèrent que les mentalités dans le tennis vont changer.

Voilà une histoire comme on aimerait en voir plus souvent. Une histoire de sportives out, et qui vont jouer, ensemble, dans l'un des plus grand tournois de tennis du monde. Le Daily Mail rapporte, jeudi 4 juillet, que la joueuse de tennis belge Alison Van Uytvanck, 25 ans, et 58e joueuse mondiale, et sa compagne, Greet Minnen, 21 ans, sont le premier couple de même sexe à participer ensemble, en double, au tournoi de Wimbledon. Elles ont d'ailleurs franchi le premier tour mercredi.

Alison Van Uytvanck, l'une des meilleures joueuses belges, avait fait discrètement son coming-out l'an dernier. Discrètement, car elle estime que la communauté LGBT est encore "stigmatisée" dans le tennis. Même si en tant que femme lesbienne, elle se considère plus chanceuse que les hommes gays. "Les femmes font leur coming-out plus facilement" a-t-elle confié au Daily Mail.

"Il doit bien y avoir des hommes gays par ici"

En effet, si plusieurs femmes, comme Amélie Mauresmo, ont déjà fait leur coming-out dans le milieu du tennis, pour l'instant aucun tennisman notable n'est sorti du placard. Pourtant, "il doit bien y avoir des hommes gays par ici !" a ironisé Van Uytvanck. Les deux joueuses aimeraient que plus de joueurs et joueuses se positionnent pour faire des circuits ATP et WTA des environnements plus LGBT friendly.

"On aimerait voir plus de gens se manifester pour dire 'C'est ok'. Je pense que les gens seraient plus confiants, et ça rendrait le coming-out plus facile" a-t-elle ajouté, faisant écho aux propos récents de Kevin Anderson, 8è joueur mondial. Ce dernier avait en effet appelé à ce qu'un tennisman ouvre la voie et sorte du placard, pour que d'autres puissent en faire de même.

Des projets d'enfants

Mais comme l'ont rappelé les deux tenniswomen amoureuses, être out dans le sport n'est pas toujours facile, surtout quand on est amené à voyager dans certains pays, comme au Moyen-Orient. "Il faut être plus prudent : on ne va jamais se tenir la main en Egypte" 

Les deux joueuses ont emménagé ensemble en Belgique, et ont pour projet de se marier et d'avoir des enfants, a précisé le Daily Mail. Après avoir remporté Wimbledon ?

Crédit photo : Ben STANSALL / AFP