AIDESAides a trouvé un Emmanuel pour "mettre fin au sida". Enfin, presque...

Par Youen Tanguy le 18/09/2019
aides

A quelques semaines de la tenue du Fonds Mondial, l'association Aides a relancé sa campagne de communication pour inciter Emmanuel Macron à se mobiliser dans la lutte contre le Sida.

Enfin ! Quelques mois après avoir lancé sa campagne pour "trouver un Emmanuel" qui puisse "mettre fin au sida" et après avoir fait passer de nombreux entretiens d'embauche, Aides dit avoir "enfin trouvé le bon" : Emmanuel Macron !

Dans une vidéo publiée sur son compte Twitter, l'association de luttre contre le VIH écrit : "Monsieur le président, vous êtes le seul président à pouvoir augmenter de 25% le financement de la France au Fonds Mondial pour mettre fin au sida. Et d'ajouter : "On vous attend le 10 octobre à Lyon. Monsieur le président, #cestvotremissiooon".

La campagne, organisée du 15 au 22 mai sur internet et les murs de Bordeaux, Lyon, Marseille, Lille, Nantes, Strasbourg et Paris, déclinait des portraits du chef de l’Etat recouverts de messages décalés et humoristique.

 

 

Pour la première fois, la France accueillera le 10 octobre à Lyon la conférence qui doit permettre de collecter les contributions financières des Etats au Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

"Un défi"

Lors d’une réunion préparatoire en Inde en février, la ministre de la Santé Agnès Buzyn avait estimé que l’objectif du Fonds de récolter 14 milliards de dollars pour la période 2020-2022 représentait "un défi", alors que l’ONU s’est fixé l’objectif de mettre fin à l’épidémie d’ici à 2030.

La campagne, organisée du 15 au 22 mai sur internet et les murs de Bordeaux, Lyon, Marseille, Lille, Nantes, Strasbourg et Paris, déclinait des portraits du chef de l’Etat recouverts de messages décalés et humoristique.

Crédit photo : Aides.