adoptionCe papa gay a adopté une petite fille dont personne ne voulait

Par Samy Laurent le 25/09/2019
luca trapanese

Luca Trapanese, un Napolitain de 41 ans, célibataire et gay, est désormais le papa de Alba, une petite fille atteinte du syndrome de Down rejetée par une vingtaine de familles.

C'est sûrement la plus belle histoire que vous lirez pour aujourd'hui. Quand Luca Trapanese a appris qu'une petite fille trisomique attendait d'être adoptée, il a fait ce que tout parent souhaitant un enfant aurait fait : il l'a adoptée.

https://www.instagram.com/p/B1Hw6aBIPKF/

Abandonnée à la naissance, la petite Alba avait déjà été refusée par plus de 20 familles en attente d'adoption, à seulement deux semaines. Luca Trapenese connaît bien le handicap. "Depuis mes 14 ans, j'ai fait du bénévolat et j'ai travaillé avec des handicapés", a t-il raconté à la BBC. "J'ai donc senti que j'avais la connaissance et l'expérience pour le faire".

"J'ai toujours eu envie d'être père"

En Italie, l'adoption n'est autorisée que pour les couples hétérosexuels mariés âgés entre 18 et 45 ans. Les personnes célibataires peuvent adopter sous certaines conditions.

À LIRE AUSSI : Adoption à Paris : les conseils de famille renouvelés pour « prendre en compte les évolution de la société »

"J'ai toujours eu envie d'être père. Et en 2017, j'ai pu déposer un dossier de candidature pour adopter", raconte Luca Trapanese. "Ils m'ont dit qu'ils ne me donnerait que des enfants malades, avec des handicap sévères, ou avec des problèmes de comportements. Un enfant qui aurait été rejeté par toutes les autres familles traditionnelles. Et j'étais complètement d'accord avec ça." Et c'est en juillet 2017 que les tribunaux italiens ont passé le coup de fil qui a changé la vie du Napolitain.

https://www.instagram.com/p/BtX99f7nlc4/

"Alba n'a jamais été une seconde option"

"Lorsque j'ai tenu Alba dans mes bras pour la première fois j'étais empli de joie", se souvient Luca Trapanese. "J'ai senti tout de suite que c'était ma fille et je savais que j'étais prêt à être son papa". Il précise bien que la fillette était destinée à être sa fille, "Je suis fier d'être son père. Alba n'a jamais été une seconde option car elle avait un handicap. Je voulais qu'elle soit ma fille", précise Trapanese.

https://www.instagram.com/p/B2heTldItIG/

Aujourd'hui Alba a 2 ans et d'après Luca, elle "a une forte personnalité. Elle peut être un peu têtue par moment. Elle adore jouer, danser et rire toute la journée. Je l'amène souvent au travail avec moi, elle adore ça." L'entourage de Luca, et notamment ses deux mamans, traitent Alba comme si c'était la Reine d'Angleterre, selon son papa.

https://www.instagram.com/p/BzU8hZ4IiP0/

"Je vais passer le restant de mes jours avec une fille que j'aime", conclu Luca, "et nous allons faire beaucoup de choses merveilleuses ensemble".

À LIRE AUSSI :Royaume-Uni : la GPA ouverte aux femmes et hommes célibataires

Crédit photo : Capture d'écran Instagram / @trapaluca