facebook

Voici à quoi va ressembler le mémorial aux victimes de la tuerie du Pulse

Orlando vient de choisir son mémorial pour les victimes de la fusillade de 2016 au Pulse. Un énorme complexe qui entourera l'ancienne bâtisse de la boîte de nuit.

Début octobre, l'association pour les victimes du Pulse, la onePulse Foundation, avait révélé six designs potentiels du mémorial et musée qui vont être construits autour de la boîte de nuit, le National Pulse Memorial & Museum. Le choix était alors soumis au vote du public. Jeudi 31 octobre, la onePULSE Foundation a finalement révélé le projet gagnant.

Crédit photo : Coldefy |RDAI |HHCP

Ce projet sera dirigé par Coldefy & Associés, un cabinet français dirigé par Thomas Coldefy. Le reste de l'équipe est composé également d'un autre cabinet français, RDAI, du cabinet d'architecture d'Orlando, HCCP Architects, de l'Agence TER, de l'artiste français Xavier Veilhan et de Laila Farah, professeure de l'Université DePaul à Chicago.

À LIRE AUSSI : Un club gay de Ljubljana saccagé par des homophobes

49 arbres pour les 49 décédes

"Nous sommes honorés que notre proposition pour le National Pulse Memorial & Museum ait étéchoisie par la Fondation onePULSE.", a déclaré Thomas Codelfy, directeur cabinet d'architecture vainqueur, dans un communiqué."Ce projet, profondément significatif, nous rappelle à quel point l’architecture et le paysage peuvent influencer notre comportement et impacter notre société. Il transcende déjà toute notre équipe dans une belle aventure collective et est l’occasion de surpasser, ensemble, la tragédie du 12 juin 2016, son message de haine, en proposant une architecture qui fera place à une nouvelle réalitéde tolérance, de respect, de joie et d’amour."

Crédit photo :Coldefy |RDAI |HHCP

Le bâtiment actuel de l'ancienne boîte de nuit se verra encapsulé par de hautes structures, ressemblant à du granit et séparées par une allée. Pour honorer les 49 victimes, les architectes ont choisi une palette de 49 couleurs pour tapisser le bassin, qui va encercler la bâtisse. Il va illuminer un paisible jardin dans lequel 49 arbres seront aussi plantés. La nuit, de grandes lumières se dirigeront vers le ciel, rappelant le mémorial de New York pour le 11 septembre 2001. Le musée se trouvera dans cette énorme colonne qui "s'élance comme une fleur vers le ciel". Il y aura une promenade sur le toit afin d'avoir une vue sur tout le "SoDo District".

Crédit photo : Coldefy |RDAI |HHCP

Pour autant, le projet n'est pas définitif. Il sert de point de départ pour de futures discussions. L’équipe gagnante disposera d’un an pour peaufiner sa proposition en intégrant les idées de la communauté.

À LIRE AUSSI : Un mémorial pour les déportés homosexuels bientôt érigé à Paris

"Le faisceau de lumière qui brille vers le ciel me confirme que nos anges veillent sur nous"

Le jury a précisé avoir choisi ce design car il "reflétait au mieux les intérêts exprimés par la communauté et démontrait l’excellence de la conception, l’inventivité, la créativité, et l’alignement sur les valeurs fondamentales de onePULSE".

À propos du projet, la mère d’une des personnes décédées dans la fusillade a écrit: "Ce dessin est celui dont je suis personnellement tombée amoureuse. Il me donne des souvenirs paisibles et me font penser à nos 49 Anges. L'eau du bassin calme l'âme. Le faisceau de lumière qui brille vers le ciel me confirme que nos anges veillent sur nous".

Crédit photo : Coldefy |RDAI |HHCP

Tout le monde n'y adhère pas

Cependant, ce projet de 45 millions de dollars essuie quelques critiques de la parts des survivants et des familles des victimes. En effet, certains accusent le National Pulse Memorial & Museum de n'être qu'un simple moyen de gagner de l'argent sans aucun tact. On dénigre notamment l'idée d'intégrer au mémorial, un musée payant et une boutique souvenir. "La fondation onePULSE a choisi un design qui donne un spectacle sur un meurtre de personnes LGBTQ et l'utilise sans vergogne pour promouvoir le développement urbain sous l'excuse de l'éducation et de mémoire", a déclaré Zachary Blair, organisateur de la coalition dans le Orlando Sentinel, cité par The Art Newspaper.

La propriétaire du Pulse et fondatrice de onePulse, Barbara Poma, a également été prise pour cible. Des membres de l'organisation l'accusent de profiter de ce projet pour gagner plus. D'après The Art Newspaper, parmi les millions de dollars que coûte le projet, 150 000 dollars seront alloués à son salaire. Une pétition sur Change.org a récolté plus de 45 000 signature à l'heure actuelle.

Le National Pulse Memorial & Museum devrait être ouvert pour 2020.

À LIRE AUSSI : Orlando : deux survivants de la tuerie du Pulse organisent une marche pour « aider à surmonter » son homosexualité

Crédit photo : Coldefy |RDAI |HHCP


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail