facebook

Un père abandonne son fils sur le bord de la route parce qu’il le croit gay

Un père de famille américain a comparu devant la justice après avoir laissé son fils sur le bord de la route. Sa justification ? Il le soupçonnait d'être gay.

L'incident s'est produit dimanche dernier en Floride. Evenaud Julmeus, âgé de 30 ans, est poursuivi pour avoir abandonné un garçon sur le bord d’une route. L’enfant a été découvert par la police devant le commissariat de Haines City, indique Spectrum News. Arrêté dans la journée de lundi, le père raconte qu'il aurait laissé son fils pour "qu'il trouve une nouvelle maison".

À LIRE AUSSI : Seine-Saint-Denis : violente agression d’un couple homosexuel

Il pensait son enfant gay

Un officier dépêché sur place a déclaré que le garçon pleurait. Selon les premiers éléments de l'enquête, le garçon aurait déclaré à l'agent que son père, pensait qu'il était gay après l'avoir surpris "en train de regarder de la pornographie gay sur son téléphone portable". Il  se serait mis, ensuite, "très en colère" comme l'a déclaré le jeune garçon au commissariat de Haines City.

Evenaud Julmeus aurait ensuite demandé à son fils de préparer quelques affaires puis de monter dans sa voiture. Lorsqu’il a été retrouvé, le garçon n’avait "ni nourriture, ni boisson, ni argent sur lui" en plus de n'avoir aucun moyen de contacter ses proches. Son père n'aurait pas non plus, tenté de contacter les forces de l'ordre pour les prévenir de la situation.

Négligence et abus

La mère du jeune garçon a aussitôt couru au commissariat lorsqu'elle a vu l'homme rentrer sans son enfant. Les forces de l'ordre ont ainsi tenté d'arrêter son mari, sans succès. Evenaud Julmeus a finalement été arrêté le lendemain. L'homme fait face à plusieurs chefs d'accusation et se voit notamment poursuivi pour négligence et abus sur mineur.

À LIRE AUSSI : Nantes : une militante LGBT+ agressée à la manif anti-PMA 

Il n'y a malheureusement pas qu'aux Etats-Unis que des parents virent leurs enfants de chez eux parce qu'ils sont LGBT+. Selon le refuge, qui accueille et héberge des jeunes LGBT pour la plupart chassés de leur domicile familial, les demandes d’hébergement et d’accompagnement ne cessent de croître : +36,3% au 1er semestre 2019 par rapport à la même période en 2018.

Crédit photo : Unsplash

 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail