facebook

La Reine des Neiges : Hachette réédite un livre après une erreur qui invisibilise les lesbiennes

INFO TÊTU. Dans le roman "La Reine des Neige II - La Forêt de l'Ombre",  une erreur de traduction invisibilise un couple de femmes. Hachette, la maison d'édition, va rééditer le livre.

Depuis la sortie du premier film d'animation en 2013, la licence La Reine des Neiges est très certainement l'une des plus connues et des plus appréciées dans le monde. Les somptueux décors d'Arendelle, les musiques extraordinaires du long-métrage et l'histoire d'Anna et d'Elsa ont tour à tour émerveillé et ému les spectateurs à travers la planète. Disney a donc souhaité en donner encore plus aux fans en publiant un roman issu de la franchise, "La Reine des Neige II - La Forêt de l'Ombre", de Kamilla Benko.

L'arc narratif dans ce roman se situe entre les deux films. Elsa et Anna font face à un mal inconnu frappant le royaume d'Arendelle. Dans cette histoire, on peut notamment rencontrer de nouveaux personnages de l'univers, dont un couple de femmes forgeronnes, Ada Diaz et Tuva Diaz. Cependant, une erreur majeure s'est glissée lors de la traduction française du roman. En effet, comme le remarque le site Planète Diversité, l'épouse d'Ada Diaz, est devenue... l'époux d'Ada Diaz dans la version française.

L'erreur à ne pas faire

Si le livre est disponible en France depuis le 22 novembre dernier, la maison d'édition ne s'était apparemment pas rendue compte de cette bourde. Interrogés par Têtu, l'équipe d'Hachette Romans se justifie.  "Nous n'étions absolument pas au courant de cette faute", explique Cécile Térouanne, directrice de la maison d'édition, contactée par TÊTU. "On fait vraiment amende honorable, c'est une erreur qui s'est glissée dans la traduction sans que nous soyons au courant de la version originale". Cécile Térouanne assure sur le fait que "ce n'était en aucun cas volontaire, ni du côté de la traductrice, ni du notre. On encourage la volonté de Disney à donner encore plus de visibilité sur la communauté LGBT+"

Concernée, la maison d'édition a assuré qu'elle allait rectifier le tir le plus vite possible. "On a prévu d'arrêter d'écouler les stocks de la version papier dès maintenant le temps de corriger l'erreur pour les redistribuer en janvier prochain", explique Cécile Térouanne, "Pour la version électronique, l'erreur sera corrigée d'ici 24 heures". On ne pourra pas enlever à l'éditeur de savoir réagir...

A LIRE AUSSI : « La Reine des Neiges » : Elsa pourrait enfin avoir une petite amie dans le troisième film

Crédit photo : Disney Entreprise


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail