facebook

Accusé d’homophobie, le président de la Fédération fidjienne de rugby jette l’éponge

Soutien du président sortant de World Rugby, Francis Kean, président de la Fédération fidjienne, est accusé de violences et d'homophobie.

Lundi 20 avril, World Rugby, l'organisme international qui supervise le rugby à XV et le rugby à sept, a annoncé d'après l'AFP qu'elle allait enquêter sur des accusations d’homophobie à l’encontre du président de la Fédération fidjienne, Francis Kean. L'ancien militaire est l’un des principaux soutiens du président sortant de l’instance mondiale du rugby, Bill Beaumont, qui brigue un nouveau mandat.

À LIRE AUSSI : Viré de la fédération australienne pour homophobie, ce rugbyman vient d’être recruté par un club français

Ce mardi, Francis Kean a décidé de jeter l'éponge et de ne pas se présenter de nouveau à la tête de la Fédération fidjienne. Ce week-end, l'hebdomadaire britannique Sunday Times a dévoilé deux rapports d'Amnesty International pointant du doigt les agissements de Francis Kean, reconnu coupable d'homicide involontaire en 2006. Le média s'est par ailleurs procuré des enregistrements sur lesquels on entend Francis Kean tenir un discours extrêmement homophobe.

"Valeurs fortes de tolérance"

"World Rugby note les accusations dans le (quotidien) britannique Sunday Times à l’encontre du président de la Fédération fidjienne Ratu Vilikesa Bulewa Francis Kean et les prend très au sérieux, a indiqué à l'AFP un porte-parole de World Rugby. Le rugby est un sport construit sur des valeurs fortes de tolérance et World Rugby ne tolérera sous aucune forme des attitudes insultantes ou discriminatoires, comme indiqué dans son règlement."

À LIRE AUSSI : Homophobie : le milieu du rugby professionnel se réveille

Depuis plusieurs années, les instances du rugby s’efforcent de combattre l’homophobie. En 2019, l’Australien Israel Folau avait vu son contrat fédéral résilié après avoir affirmé publiquement que les homosexuels finiraient en enfer. Ce qui ne l'a pas empêché d'être recruté en France par les Dragons catalans à Perpignan. De son côté, la Ligue national de rugby a lancé fin février des actions de sensibilisation en partenariat avec TÊTU.

 

Crédit photo : Page Facebook de World Rugby


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail