Pourquoi les femmes lesbiennes et bi en ont un peu marre des couples sur les apps de rencontres

Sur les applications de rencontres, les couples sont nombreux à chercher une femme pour les rejoindre dans les draps, à l’occasion d’un plan un trois. Une pratique d'objectivation qui constitue une vraie pollution pour nombre de femmes lesbiennes et bi qui cherchent l'amour.

« Couple amoureux, on aimerait tenter une nouvelle expérience avec une fille… » Ce type d’annonces pullule sur les applications de rencontres. Les « chasseurs de licornes », (« unicorn hunters », comme ils ont été baptisés en anglais), parcourent Tinder, Meetic, OkCupid ou encore Happn à la recherche d’une femme « à la sexualité totalement libérée » pour « pimenter leur relation ». 

La licorne, c’est cette femme lesbienne ou bi qui acceptera de se joindre à eux pour une nuit ou plusieurs. Ces annonces posent toutefois problème à certaines d'entre elles, qui voient leurs recherches parasitées par les chasseurs de licornes, de plus en plus nombreux. 

 « Troisième » roue du carrosse

Certains l’indiquent directement sur leur profil. En swipant, vous pourrez donc tomber sur Valentine* et Mathéo*, posant amoureusement en photo. Lui blotti dans son cou, l’entourant, elle, de ses bras. Dans leur bio, ils précisent d’emblée « nous aimerions rencontrer une fille avec qui s’amuser. » On ne peut pas s’y tromper. ...


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail