facebook

Théo Challande Névoret : “Je veux faire de Marseille une ville de respect”

Ce jeune adjoint, ouvertement gay, chargé de la lutte contre les discriminations, veut faire de Marseille une ville plus bienveillante envers les personnes LGBT+. Aura-t-il les moyens de ses ambitions ?

Bracelet couleurs arc-en-ciel au poignet, sourire jusqu’aux oreilles, à 28 ans, Théo Challande Névoret est le plus jeune élu de la nouvelle mairie de Marseille. Ouvertement gay, il est l’adjoint de Michèle Rubirola en charge de la lutte contre les discriminations. Celui qui a grandi à Marseille aime à rappeler que la nouvelle maire était sa pédiatre.

Militant écologiste, engagé pour la visibilité des personnes LGBT+, pour l'accueil des migrants, le jeune élu a un temps animé à Berlin un réseau professionnel favorisant "l'émergence de futurs leaders LGBT+".  Un leader, Théo Challande Névoret aspire a en devenir un. En tout cas, il en a déjà le verbe. Et l'attitude volontaire.

Rentré d'Allemagne pour mener la campagne des municipales, le jeune homme apprécie ce retour aux sources, lui qui a fait une partie de ses études entre Marseille et Aix, notamment en Sciences Politiques.

En reprenant la ville à la droite, après un quart de siècle de gaudinisme, la nouvelle majorité a réussi le casse du siècle. Mais parviendra-t-elle a faire transformer la ville en profondeur ? TÊTU a rencontré le jeune adjoint pour faire le point sur ses ambitions et les moyens qui seront les siens pour faire de la deuxième ville de France, une ville plus LGBTfriendly. Et à Marseille, il y a du boulot....


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail