église"L'Église aime vos enfants tels qu'ils sont" : le message positif du pape François à des parents d'enfants LGBT+

Par Nicolas Scheffer le 18/09/2020
pape

Le pape François a reçu quarante parents d'enfants LGBT+. Ils leur a dit qu'ils "sont tous les enfants de Dieu". Mais l'Église a des positions (très) ambigües sur l'homosexualité.

"Ils sont tous les enfants de Dieu", a affirmé le pape François le 16 septembre. Le pontife s'est entretenu brièvement avec Mara Grassi, l'une des responsables de l'association de chrétiens LGBT+ Tenda di Gionata (la tente de Jonathan).  Elle lui a parlé de son fils de 40 ans qui a "quitté l'Église parce qu'il ne se sentait pas accueilli" en raison de son homosexualité. Le pape lui a alors répondu que "l'Église aime vos enfants tels qu'ils sont", selon plusieurs journaux italiens cités par La Croix.

Un t-shirt aux couleurs de l'arc-en-ciel

"Je voulais dire au pape que ce que nous avons compris, c’est que l’Église doit faire en sorte que beaucoup d’autres parents comme moi le comprennent, afin qu’ils ne souffrent pas comme j’ai souffert", a expliqué la militante à La Repubblica. Pendant l'entrevue, Mara Grassi portait un foulard aux couleurs de l'arc-en-ciel.

Accompagnée de 40 parents d'enfants LGBT+, elle a donné au pape un livre intitulé Les Parents chanceux traduit en espagnol spécialement pour lui. Ce livre recueille des témoignages de parents qui vivent parfois des situations difficiles en raison du manque d'accueil de l'Église. Elle lui a également offert un t-shirt au couleurs de l'arc-en-ciel sur lequel est inscrit "en amour, il n'y a pas de peur", note Pinknews.

Des positions ambigues

Malgré ce pas en avant, le pape François a multiplié les contradictions au sujet de l'homosexualité. Après son élection en 2013, il a lancé un célèbre "Qui suis-je pour juger ?" et reçu plusieurs couples gays au Vatican. Mais François reste un farouche opposant au mariage pour tous et à l'adoption de couples de même sexe. Il s'est également dit "inquiet" du nombre de gay au sein de l'Église, et a craint que l'institution ne soit gagnée par la "mode" de l'homosexualité. C'est "une question très grave qui doit faire l'objet d'un discernement adéquat des candidats" à la prêtrise et à la vie religieuse, disait-il en 2018.

À LIRE AUSSI - Au Vatican, un couple polonais demande de l’aide au Pape

 

 

Crédit photo : Wikimedia Commons / Service coréen de culture et d'information (Jeon Han)