facebook

Une équipe américaine de football pro déclare forfait après une injure homophobe

Le footballeur ouvertement gay Collin Martin a été victime d'homophobie sur le terrain, toute son équipe du San Diego Loyal a décidé d'arrêter le match. Du jamais vu.

Chamboulement inattendu pour le championnat de USL – la deuxième division américaine de football. Mercredi soir, le San Diego Loyal affrontait le Phoenix Rising sur le terrain. Mais le match aura été de courte durée. Toute l'équipe de San Diego a déclaré forfait après qu'un de ses joueurs, Collin Martin, fut victime d'une injure homophobe durant la première mi-temps. Collin Martin qui est, rappelons-le, le premier et seul footballeur ouvertement gay des cinq grandes ligues nord-américaines. Il avait effectué son coming out en 2018 via un post émouvant sur Twitter.

A LIRE AUSSI : Football : le milieu de terrain Collin Martin fait son coming out !

En plein match, Junior Flemmings du Phoenix Rising aurait traité Collin Martin de "batty boy", une injure issue du patois jamaïcain désignant un homme gay efféminé. En réaction, Landon Donovan, l'entraîneur du San Diego Loyal, aurait exigé que Junior Flemmings soit renvoyé sur le banc de touche pour le reste de la durée du match.

L'entraineur n'a été soutenu ni par les arbitres, ni par Rick Schantz, le coach de l'équipe adverse. Dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, ce dernier banalise d'ailleurs l'acte homophobe de son joueur en disant "ils s'affrontent, ça fait combien de temps que tu joues au foot ?". Mais pour Donovan, ça ne passe clairement pas.

 

Ni racisme. Ni homophobie

Ce forfait est une décision courageuse de la part du Loyal qui pourtant menait 3-1. Mais la semaine précédente, l'équipe de San Diego s'était déjà retrouvée dans une situation similaire lors de son match face au LA Galaxy. Le footballeur Omar Ontiveros du Galaxy s'était permis de lâcher une injure à caractère raciste à Elijah Martin, un joueur noir du Loyal. Landon Donovan avait déjà décidé avec son équipe de déclarer forfait. Quelques jours plus tard, Omar Ontiveros s'est vu évincé du Galaxy.

Fier de se positionner contre toutes formes de racisme ou d'homophobie, l'entraîneur du San Diego Loyal soutient la décision de son équipe de déclarer forfait. "Ils étaient très certains à ce moment précis qu'ils abandonnaient tout espoir de passer les éliminatoires, même s'ils étaient en train de battre l'une des meilleures équipes de la ligue, déclare-t-il dans une vidéo postée sur Twitter. Mais ils ont dit que ça n'avait pas d'importance, qu'il y avait des choses plus importantes dans la vie et qu'il fallait défendre ce en quoi on croyait. C'est pourquoi ils ont décidé de partir".

À LIRE AUSSI – Accusé d’homophobie, Neymar échappe aux sanctions et bénéficie du doute de la Ligue de Foot Professionnel

Collin Martin s'est exprimé sur cette histoire et fait les louanges de tout son entourage au vu de cette situation délicate. "Leur décision collective de quitter la pelouse en solidarité et d'abandonner le match en dit long sur leur soutien pour moi et sur les valeurs de cette organisation, avance-t-il via Twitter. Au bout du compte, j'espère que ça servira d'exemple tout en montrant qu'on a encore du travail à faire avant de pouvoir se débarrasser de la haine dans le football".

Folklore

Les insultes homophobes font malheureusement partie du folklore du football depuis longtemps. Jeudi 2 octobre, la Ligue de Foot Professionnel refusait de sanctionner Neymar "au bénéfice du doute" après que le joueur a été accusé d'avoir proféré des paroles homophobes à l'égard d'un autre joueur.

À LIRE AUSSI : Accusé d’homophobie, Neymar échappe aux sanctions et bénéficie du doute de la Ligue de Foot Professionnel

En mai 2019, le champion du monde Antoine Griezmann accordait une interview à TÊTU où il déclarait son intention de quitter les matchs où il serait témoin de propos homophobes : "Je fais ça pour démarrer une conversation sur l’homophobie dans le football. Et elle tient en quelques mots : "Maintenant, ça suffit !",avait-il déclaré. En 2020, la conversation n'a malheureusement pas beaucoup évolué…

À LIRE AUSSI : Antoine Griezmann : « L’homophobie dans le football, ça suffit ! »

Crédit photo : Collin Martin via Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail