facebook

La footballeuse française Pauline Peyraud-Magnin revient sur son coming out via Instagram

Le 27 août dernier, la gardienne de l’Équipe de France s'est affichée sur les réseaux sociaux aux côtés de sa petite amie. Aujourd'hui, dans une récente interview, elle s'exprime sur ce coming out terriblement symbolique.

Depuis la fin de l'été, le monde du football français est un petit peu plus queer. En effet, c'est à travers un post a priori anodin sur Instagram que la joueuse lyonnaise Pauline Peyraud-Magnin a fait son coming out médiatique.

Il s'agit d'une photo où on l'aperçoit, tout sourire, aux côtés de sa petite amie dans un parc madrilène alors que la joueuse venait d'être recrutée par l'Atlético durant la période estivale. Dans une interview pour le média spécialisé L’Équipière, elle s'exprime sur l'impulsion derrière sa sortie du placard.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pauline Peyraud-Magnin (@paulinepeyraudmagnin) le

"Je pars du principe que je suis sûre que j'ai trouvé la bonne personne, confie Pauline Peyraud-Magnin. Je n'ai plus envie de me cacher, plus envie de me briser. Je pense que j'ai passé un cap aussi. Ce n'était pas évident de le faire avant en France". Au fil de l'entretien, la gardienne de l'Équipe de France rapporte des expériences nettement plus positives dans d'autres pays européens. Et déplore, de fait, l'homophobie qui gangrène encore notre Hexagone. "En Angleterre ou en Espagne, c'est plus ouvert, garantit-elle. C'est triste que cela ne le soit pas en France. On a peut-être besoin de plus de temps".

Ouvrir la voie

En tout cas, la sportive de 28 ans tient à préciser qu'il ne s'agit pas d'un total coming out, puisqu'elle s'est toujours assumée dans sa vie privée. "Je n'ai pas posté ces photos avec ma copine parce que les gens ont le droit de savoir, mais juste parce que je n'ai pas peur de dire qui je suis, avance-t-elle. Quand on me demandait 'il s'appelle comment ?', je répondais 'non, elle s'appelle'. Cela me paraissait naturel".

Par chance, le coming out Instagram de la footballeuse a été bien accueilli. "J'ai reçu des dizaines de messages de félicitations, assure Pauline Peyraud-Magnin. J'ai été surprise d'en recevoir autant et que des messages positifs, même d'anonymes. Je ne me rendais pas compte de l'impact".

À LIRE AUSSI – Antoine Griezmann : « L’homophobie dans le football, ça suffit ! »

Bien qu'elle ne se considère par comme un modèle à proprement parler, elle espère que d'autres sportifs et sportives encore dans le placard marcheront dans ses pas. "Si mon message peut inspirer, tant mieux, dit-elle. C'est une cause qui me tient à cœur. [...] Si je peux participer à ce que l'homosexualité soit vue sous un autre angle, j'aurais fait ma part du travail". À ce jour, elle reste la seule personnalité en activité du football français, masculin comme féminin, à être out.

Crédit photo : Pauline Peyraud-Magnin via Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail