Culture

On a parlé de Taylor Swift, de son public LGBTQ+ et des violences faites aux femmes avec Louane

Crédit photos : Le Bon Bourgeois

Malgré l’incertitude générale qui saisit le monde entier, la jeune chanteuse conserve une Joie de vivre, qui est d’ailleurs le titre de son troisième album. À l’occasion de sa sortie, TÊTU a pris des nouvelles de Louane, qui en a profité pour exprimer son soutien indéfectible pour la communauté LGBTQ+.

Sortir un disque baptisé Joie de vivre, au vu de l’état actuel du monde, il fallait oser. Mais c’est encore ce qui définit le mieux Louane. Une force. Une félicité. Une résilience à toute épreuve.

Avec ce nouvel album, la chanteuse opère un virage détonnant. Influences hip-hop, collaboration avec Damso et pochette d’album signée par le chicissime photographe anglais Martin Parr… Louane semble avoir pris bonne note des succès d’Angèle et d’Aya Nakamura. Tant mieux, elle livre ainsi un disque hybride, à la fois populaire et exigeant. C’est que la popstar n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers. Ni à trahir ses convictions.

Des convictions dont elle parle librement avec TÊTU dans une interview-fleuve et à cœur ouvert où la chanteuse évoque ses combats, exprime son soutien pour la communauté LGBT+ et confesse son affection pour Taylor Swift. Rencontre avec une jeune femme de 2020 qui a le cœur au bon endroit.

Tu signes plusieurs collaborations surprenantes pour ce troisième album, que ce soit avec Nk.F (producteur de PNL), Damso ou encore Dinos. Comme une envie de se réinventer ?

Louane – Avant ça, je n’étais peut-être pas encore prête à faire ce genre de compositions. J’ai écrit la chanson « J’peux pas » entre le premier et le deuxième album. C’est un titre particulier et je n’étais pas psychologiquement prête à l’assumer. Mais en vérité, j’avais surtout envie d’un album qui suive mes envies et mes goûts musicaux du moment. J’écoute des choses très différentes les unes des autres. C’est pour ça que cet album est aussi éclectique.

...

Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail