facebook

Ce que Joe Biden, président des Etats-Unis, compte faire pour les personnes LGBT+

Après plusieurs jours de flou, Joe Biden est devenu le 46e président des Etats-Unis. Entre la lutte contre les discriminations et mesures de santé publiques, il souhaite mettre en œuvre une politique ambitieuse pour les personnes LGBT+. Retour sur ses engagements.

La victoire de Joe Biden est un soulagement pour nombre d’Américains. Et notamment pour les lesbiennes, gays, bi ou trans - particulièrement malmenés par la mandature précédente. Le nouveau président des Etats-Unis, s’est en effet engagé pendant sa campagne à faire progresser les droits des personnes LGBT+. A ses côtés, Kamala Harris devient vice-présidente - la toute première femme à ce poste. Et sa cheffe de cabinet n’est autre que Karine Jean-Pierre. Ancienne collaboratrice de Barack Obama et ouvertement lesbienne. Tout un symbole.

Dès son programme de campagne, Joe Biden rappelait la volonté de Barack Obama de mettre fin aux discriminations et à la façon dont l’administration Trump a tout fait pour revenir sur ces droits essentiels.  Et lors de son discours de victoire, le président élu a parlé des personnes trans. Une première dans l’histoire des Etats-Unis. 

Alors, symbole ou réel engagement ? A quoi les Américains peuvent-ils s’attendre avec ce nouveau président ? On fait le point. 

 

Lutter contre les discriminations au travail

Les premières mesures sur lesquelles s’engage Joe Biden sont de lutter au mieux contre les LGBTphobies pour que personne ne soit discriminé “à cause de qui il – elle est, ou de qui il – elle aime”. Une position qui s'annonce diamétralement opposée avec celle l'administration Trump, qui s'était notamment déclarée favorable aux licenciements des personnes transgenres sur la base de leur unique identité de genre. 

Une politique d’inclusion devrait être mise en place dans les agences fédérales, tant sur les recrutements que sur les lois de défenses des droits LGBT+. Un programme sera aussi mis en œuvre pour les personnes trans et non-binaires afin de favoriser l’emploi et l’entrepreneuriat. 

Du côté de l’armée, “Biden ordonnera au département américain de la Défense de permettre aux personnes trans de servir ouvertement, de recevoir les soins médicaux nécessaires et de ne pas subir de discrimination”, peut-on lire dans ses engagements de campagne. Il en sera de même pour les personnes vivant avec le VIH. 

A LIRE AUSSI - L’inquiétante régression du bien-être des personnes LGBT+ au travail

Les familles LGBT+

Le duo Biden - Harris s’est également engagé à permettre à tous-tes de pouvoir adopter sans discriminations, de pouvoir bénéficier des mêmes droits et des mêmes services que les couples hétéros. Et cela passera par une politique d’immigration et de naturalisation qui sera la même pour toutes les familles. 

Concernant les violences conjugales, Joe Biden annonce qu’il fera de ce thème une priorité des 100 premiers jours de son mandat. Tout un pan de ce programme sera consacré aux couples LGBT+. Pour prévenir ces violences mais aussi pour permettre aux victimes de se reconstruire, et aux personnes violentes d’être prises en charge sans LGBTphobies. Une attention particulière sera portée aux violences dont sont victimes les femmes trans racisées. Qu’elles soient intra-familiales ou non.

A LIRE AUSSI - Election américaine : trois questions à Sylvie Tissot sur le vote de la communauté LGBT+ 

Pour les jeunes LGBT+

Le nouveau président souhaite permettre à chacun-e de s'épanouir lors de ses études. Pour ce faire, il souhaite lancer une campagne contre le harcèlement, agir contre les suicides des jeunes LGBT+ à travers des programmes de prévention ; et lutter contre la précarité. “Trop de jeunes LGBT+ sont à la rue à cause du rejet”, écrit-il dans son programme avant d’ajouter qu’il souhaite lancer de vaste campagne pour que les personnes LGBT+ soient plus acceptées et donc moins à la rue. 

Sur l’offre de soins

Biden s’engage à mettre fin à l’épidémie de VIH/ sida d’ici 2025. Il souhaite mettre en place une “stratégie [qui] réduira considérablement les nouveaux cas de VIH, tout en augmentant l'accès au traitement.” A cela s’ajoute une volonté de lutter contre les discriminations et les préjugés dont sont victimes les personnes vivant avec le VIH.

A LIRE AUSSI - Philippe, 45 ans : « On vit avec le VIH, et on vit très bien ! »

Biden dit aussi réfléchir à faciliter les changements de genre sur les cartes d’identité, pour que chaque personne puisse choisir “M”, “F” ou “X”; mettre en place un don du sang sans discriminations et vouloir une loi pour stopper les thérapies de conversion à l’encontre des mineur-es. Afin de mieux cerner les besoins et les attentes, il dit aussi qu’il mettra en œuvre des enquêtes nationales incluant les personnes LGBT+.

Ce programme ambitieux devrait être mis en place rapidement à en croire le nouveau président des Etats-Unis. Mais comme tous les programmes politiques, sera-t-il vraiment tenu ?  En attendant, Joe Biden doit de toute façon récupérer la Maison Blanche, alors Donald Trump ne reconnait toujours pas sa défaite.  

 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail