jeu vidéo"Mortal Kombat 11" officialise l'homosexualité d'un de ses personnages

Par Florian Ques le 24/11/2020
mortal kombat

Après quelques sous-entendus dans l'opus précédent, la franchise Mortal Kombat lève enfin le voile sur la romance lesbienne unissant Mileena à sa fidèle acolyte Tanya. Une représentation encore jamais vue dans ce jeu vidéo devenu culte.

Depuis le 17 novembre dernier, Mortal Kombat 11: Ultimate Edition est disponible sur toutes les consoles, y compris les nouveaux modèles produits par PlayStation et Xbox. Grâce à cette version plus riche du jeu, ses fans assistent au come-back tant attendu de Mileena, la guerrière intrépide au sourire carnassier. Mais si elle est toujours aussi féroce lorsqu'il s'agit de se bastonner, celle-ci a d'autres priorités dans ce chapitre amélioré. En effet, après avoir été ressuscitée, elle réalise qu'elle veut trouver l'amour… avec une femme.

Tandis qu'elles s'échangeaient quelques phrases de drague dans Mortal Kombat X, Mileena et sa fidèle alliée Tanya sont désormais en couple dans la nouvelle version fraîchement sortie de ce onzième jeu. Après avoir tué Kitana (dont elle est le clone), Mileena décide de prendre sa place et de devenir la fille modèle de Shao Kahn et Sindel. Mais là où elle devient vraiment comblée, c'est en fondant une famille avec sa bien-aimée Tanya. En effet, à l'issue du jeu, on l'aperçoit en train de tenir un bébé dans ses bras tout en la nourrissant de chair humaine. Tanya est à ses côtés, la caressant affectueusement.

Pas à pas

Par le biais de cette romance bienvenue, Mileena devient le tout premier personnage lesbien de la franchise Mortal Kombat. Mais en termes de représentation LGBTQ+, elle a été devancée par Kung Jin quelques années plus tôt. Introduit dans Mortal Kombat X, cet ancien moine shaolin se révèle être gay grâce au mode histoire du jeu. Cependant, celui-ci reste dans le placard et son homosexualité est uniquement mentionnée à défaut d'être pleinement explorée. Cet effort d'inclusivité queer est tout de même appréciable, notamment dans une franchise vidéoludique aussi populaire à l'international.

À LIRE AUSSI – L’option non-binaire du dernier « Call of Duty » divise les joueurs de la franchise

Crédit photo : Warner Bros. Interactive Entertainment