Dans une vidéo, un eurodéputé lituanien diffuse un message LGBTphobe abominable

Viktor Uspaskich, eurodéputé membre du groupe Renew au Parlement européen s'en prend aux "déviants" qui "fourrent leur bites sous des jupes". Des parlementaires réclament son exclusion.

C'est un député du groupe Renew, au Parement européen. Le lituanien Viktor Uspaskich a réalisé une vidéo ouvertement LGBTphobe dans laquelle il critique les "déviants" qui "fourrent leur bites sous des jupes", qui "vont dans les rues pour crier et manifester". "Ces choses-là ne devraient pas être tolérées", dit-il dans la vidéo.

"Dans la plupart des pays européens, vous ne pouvez même pas dire que votre orientation sexuelle est normale. Je ne voudrais pas que mes lives sur Facebook, que les émissions de télévision soient commentés par des pédés. Je parle des pédés, des pervers. (...) ceux qui fourrent leur bite sous des jupes, qui vont dans les rues pour crier et manifester, ce sont des pédés, des pervers. Ils ne devraient pas être tolérés", dit l'eurodéputé lituanien.

Un ancien ministre de l'Économie

Ce député européen social-libéral est fondateur du parti travailliste "Darbo partija". Au parlement européen, Viktor Uspakich est membre de la coopération parlementaire entre l'Union et le Kazakhstan. Précédemment, il a été ministre de l'Économie et il est décoré de l'Ordre de Saint-Vladimir, une des plus prestigieuses distinction en Russie.

À LIRE AUSSI - Ce que contient le plan de l’Union européenne pour l’égalité des personnes LGBT+

Surtout, depuis qu'il est député européen, les autorités de son pays ont lancé une enquête après qu'il ait fait la promotion d'une eau minérale... qui protègerait du Covid-19. Comme le rapporte LRT, pendant un live sur Facebook, Viktor Uspaskich aurait affirmé que cette eau améliore le système immunitaire. Cette promotion a été critiquée par des politiques, des médecins et plusieurs autorités, mais aussi de membres de son parti.

Un membre du groupe Renew

Cet eurodéputé fait partie du groupe Renew, dont fait également partie la majorité présidentielle française. Cette "sortie" a ému de nombreux eurodéputés qui ont encouragé une pétition appelant à le sanctionner et à l'exclure du groupe.

À LIRE AUSSI - Cette député européenne fait un discours soufflant pour alerter sur l’homophobie d’État en Pologne

"Nous découvrons avec effroi des propos homophobes tenus par un député lituanien de notre groupe au Parlement européen. Nous les condamnons avec la plus grande fermeté et demandons qu'une procédure d'exclusion soit enclenchée. Le combat des personnes LGBTI est le nôtre", a écrit le groupe sur Twitter. La députée française Irène Tolleret, membre de l'intergroupe LGBTI, a affirmé vouloir "activer les actions correctives nécessaires".

La Lituanie est classée en 34ème position sur 49 pays de l'Europe, selon l'Ilga. L'association internationale regrette l'absence de reconnaissance juridique des couples de même sexe, et l'absence de politique de lutte contre les LGBTphobies.

 

Crédit photo : Capture d'écran Twitter / Aušra Maldeikienė


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail