facebook

Elliot Page dénonce les lois « cruelles et épuisantes » visant les personnes trans aux États-Unis

L'acteur, qui a récemment révélé sa transidentité, appelle ses fans à faire entendre leur voix contre différentes législations transphobes qui se multiplient actuellement aux Etats-Unis.

Mettre sa visibilité au service de la communauté LGBTQI, c'est ce qu'entend faire Elliot Page. L'acteur hollywoodien qui a récemment fait son coming out trans sur les réseaux sociaux, a décidé d'utiliser ces mêmes plateformes pour dénoncer les lois transphobes qui se multiplient dans plusieurs États américains.

Des lois "pénibles, cruelles et épuisantes"

"Tandis que je regarde le mouvement de ces projets de loi s'attaquant aux jeunes trans à travers les États-Unis, en particulier cette semaine en Floride, en Alabama, au Texas et au Dakota du Nord, je pense à mes frères et sœurs trans et à la douleur collective que notre communauté doit endurer pour se battre encore et encore, pour défendre notre droit d'exister, a écrit l'acteur de 34 ans sur son compte instagram avant d'ajouter :

"Ces lois sont pénibles, cruelles et épuisantes. Appelez vos représentants. Dites-leur de s'opposer à une législation qui nous discrimine. Dites-leur que notre accès aux soins de santé est un droit humain inaliénable. Dites-leur de laisser les enfants trans faire du sport. Dites-leur que les personnes trans font partie de la société - nous l'avons toujours fait et nous le ferons toujours.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @elliotpage

Toujours sur instagram, la star de la série Umbrella Academy, a partagé le message de l'athlète ouvertement trans Chris Mosier. Celui-ci communique une liste avec les coordonnées des différents gouverneurs des États où des lois hostiles aux personnes trans sont sur le point d'être votées. Le but ? Que les gens appellent ces politiques pour exiger qu'ils opposent leur véto à ces lois fédérales. Pour défendre le sort des personnes trans, l'athlète mise sur la viralité : "Choisissez 3 amis et envoyez-le directement pour les encourager à agir avec vous." 

A LIRE AUSSI : En couverture du Time, l’acteur Elliot Page s’exprime sur son coming out trans

Une douzaine d'États concernés

La menace est bien réelle. Les législateurs de l’Alabama et du Dakota du Nord viennent de voter l’interdiction pour les femmes et les filles transgenres de jouer dans des équipes sportives correspondant à leur identité de genre.

Et selon le New York Times, une douzaine d'États, dont l'Alabama et le Dakota du Nord, envisagent également des mesures qui interdiraient de prescrire aux mineurs trans des traitements hormonaux ou des opérations chirurgicales. Des interdictions déjà en vigueur en Arkansas.

"Diaboliser les personnes trans

Selon la presse américaine, le parti Républicain a déclaré une "véritable guerre culturelle" aux personnes trans. Pour The Atlantic, le parti qui a porté Donald Trump au pouvoir a trouvé un nouveau groupe à diaboliser.

"Au cours des 30 dernières années, le Parti Républicain a poursuivi une stratégie cohérente: trouver un groupe incompris ou marginalisé, convaincre les électeurs que les membres de ce groupe représentent une menace existentielle pour la société, puis courir vers la victoire sur la promesse d'utiliser le pouvoir de l'État pour les écraser." explique le site magazine américain.

Pour le Guardian, cette guerre faite aux personnes les plus vulnérables est un loisir pour les Républicains. Une sorte de "football politique", écrit la version US du quotidien britannique. Et Elliot Page invite la communauté trans et ses allié.e.s à se jeter dans la bataille.

 

Crédit image: Elliot Page (Instagram)


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail