agression"Une chasse au pédé" : trois étudiants de Bayonne jugés pour violences homophobes

Par Tessa Lanney le 09/06/2021
fait divers

Un homme gay de 43 ans a été roué de coups dans la nuit de réouverture des bars dans le Petit Bayonne. Il accuse ses agresseurs d'avoir tenu des propos homophobes.

Louis, un steward âgé de 43 ans, a été passé à tabac dans la nuit du 19 au 20 mai, celle de la réouverture des bars. Alors qu'il se trouvait dans le Petit Bayonne, explique France Bleu, trois étudiants l'ont violemment pris à partie.

Entre les coups de pieds et les coups de poings, la victime accuse ses agresseurs d'avoir tenu des propos homophobes. Les auteurs des faits comparaissaient ce lundi 7 juin devant le tribunal correctionnel de Bayonne qui en a condamné deux, rapporte Sud Ouest.

"Une chasse au pédé"

Le procureur de la République a dénoncé "une chasse au pédé, une séance à la Orange mécanique". Si les prévenus ont nié le caractère homophobe de leur acte, la victime est formelle. Selon le quadragénaire, les coups et les insultes ont en effet redoublé lorsqu'il a affirmé être "bel et bien homosexuel".

LIRE AUSSI >> Une restauratrice de Toulouse insultée parce que lesbienne

Lundi, les magistrats ont condamné deux des étudiants à quatre mois de prison avec sursis. Le troisième, sans antécédent judiciaire, a été relaxé. Enfin un témoin de la scène, balayeur qui était resté spectateur, a été condamné à un stage de citoyenneté pour "non-assistance à personne en danger".

LIRE AUSSI >> Piégés sur un chat gay : le fléau des guet-apens homophobes

Crédit photo : Palais de justice de Bayonne via Facebook