animationVIDÉO. La bande-annonce survoltée de "Q-Force", série animée 100% queer de Netflix

Par Florian Ques le 13/08/2021
Q-Force est la nouvelle série animée queer de Netflix

En septembre, la rentrée séries sur Netflix se fera aux couleurs de l'arc-en-ciel : la plateforme de streaming proposera Q-Force, une fiction animée et comique suivant des espion·nes LGBTQI+. Mais sa bande-annonce ne fait déjà pas l'unanimité...

À défaut d'un James Bond gay, il faudra se contenter de Q-Force. À compter du 2 septembre, Netflix ajoutera à son catalogue la toute première saison de cette série d'animation audacieuse et résolument queer. Dix épisodes seront proposés au total sur la plateforme de streaming. Ils nous inviteront à suivre les mésaventures d'espion·nes LGBTQI+ dans le quartier très queer de West Hollywood, à Los Angeles (Californie).

La relève queer de l'espionnage

La série se focalisera essentiellement sur Steve Maryweather, surnommé Agent Mary, un brillant élément de l'AIA (American Intelligence Agency) qui est mis au placard après son coming out. Lassé de n'avoir aucune affaire de grande envergure à traiter, il décide de réunir une équipe d'experts 100% queers : c'est ainsi que naît la Queer Force. Mais après que leur première mission secrète est résolue avec brio, l'AIA les récompense en les adoubant officiellement agent·es de terrain. Le hic ? La Queer Force est contrainte d'accueillir dans ses rangs l'Agent Buck... qui est l'archétype parfait du mec bourru hétéro.

LIRE AUSSI >> Le créateur de « Emily in Paris » prépare une série gay avec Neil Patrick Harris

Malheureusement, Q-Force n'a même pas débuté qu'elle agite déjà son lot de détracteurs. Après avoir visionné ce premier trailer mouvementé, certains craignent que la série s'ancre trop dans des perceptions stéréotypées de la communauté LGBTQI+. "Je n'arrive pas à savoir si ça a été conçu pour la communauté LGBT ou pour l'insulter", avance un internaute en commentaire sur YouTube. Et un autre de renchérir : "Je me fiche des clichés s'ils ont mis en avant de manière marrante... mais ce n'est même pas le cas ici."

Clichés ou non, Q-Force peut se targuer d'avoir fait appel à des personnes LGBTQI+ dans les coulisses. Tout d'abord, la série est cocréée par Michael Schur (The Good Place) et Sean Hayes, qui est un comédien ouvertement gay, révélé dans la sitcom culte Will & Grace. Au doublage, on retrouve aussi l'humoriste lesbienne Wanda Sykes ainsi que l'actrice trans Patti Harrison. Verdict à la rentrée !

LIRE AUSSI >> « Young Royals » : une romance gay bouleversante dans la nouvelle série ado de Netflix