facebook

Clément Beaune : « La protection de l’État de droit est le combat suivant en Europe »

Clément Beaune est secrétaire d'Etat aux Affaires européennes

INTERVIEW. Tandis que l'Europe subit en son sein des reculs inquiétants de l'État de droit, sous la poussée notamment d'une homophobie d'État en Hongrie et en Pologne, le secrétaire d'État chargé des Affaires européennes analyse la situation pour TÊTU et nous explique ce que la France, qui prend le 1er janvier 2022 la présidente tournante de l'UE, compte faire sur ces sujets.

>> "Europe, reportages en terres homophobes" : à lire dans le numéro d'automne en kiosques

Où en sommes-nous des procédures déclenchées par l'Union européenne envers la Hongrie, à la suite du vote d'une loi LGBTphobe portée par Viktor Orban ?

Clément Beaune : La Commission a enclenché des procédures spécifiques au titre de plusieurs infractions : au marché intérieur, sur la publicité etc. Surtout, il y avait déjà, avant même le vote de cette loi, une procédure dite "article 7" qui avait été lancée contre la Hongrie. Celle-ci porte sur une menace à l'État de droit en général, et peut être documentée par différents faits : de ce point de vue-là, le cas hongrois s'est aggravé mais il n'y a pas une procédure en plus, on est toujours dans le cadre de cet article 7. ...


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail