Religions"Que ferait Jésus en femme trans ?" Une expo sur les thèmes LGBT dans la Bible fâche les réacs

Par Tessa Lanney le 22/12/2021
"G*tt w/m/d",Bibelhaus,Allemagne,identité de genre,religion,christianisme,jésus,jesus,jesus trans,jésus femme trans,francfort,lgbt,bible,musée,expo

Le musée allemand Bibelhaus de Francfort s'est interrogé sur la représentation des identités de genre dans la Bible à travers une exposition qui ne fait pas l'unanimité. En cause notamment : une pièce de théâtre dans laquelle Jésus est une femme transgenre.

"Dieu est-il une femme, ou un homme, ou est-ce un être complètement différent ?" Le musée allemand Bibelhaus ("la maison de la bible" en français) de Francfort (centre de l'Allemagne) a tenté de fournir des pistes de réflexion sur le sujet à travers une exposition visible jusqu'au 19 décembre et disponible sur Youtube. L'exposition temporaire, nommée "G*tt w/m/d" ("D*eu mâle/femelle/différent" en français), s'attelle à explorer "la diversité des identités de genre des temps bibliques et modernes". Mettant notamment en scène le 15 décembre une pièce de théâtre de l'auteure transgenre Jo Clifford, L'Évangile selon Jésus, reine du ciel, dans laquelle Jésus apparaît sous les traits d'une femme trans. Et bien évidemment, ce n'est pas du goût de tout le monde…

À lire aussi : Réveillon, débats et préjugés : 15 livres à offrir pour élargir l'horizon de vos proches

"J'ai été élevée en tant que chrétienne et j'ai appris que lorsque vous ne savez pas quoi faire, vous devez vous demander : 'Que ferait Jésus ?' J'ai pensé : 'Eh bien, que ferait Jésus si Jésus revenait sur terre aujourd'hui à mon image, en tant que femme trans ? Que ferait-elle et que dirait-elle ?'", avait expliqué l'autrice de la pièce dans une interview pour Dazed.

"L'idée qu'il y ait le moindre thème LGBT dans la Bible est un mensonge"

Mais des détracteurs n'ont pas approuvé ce parti pris de l'artiste. De nombreuses figures conservatrices se sont indignées de l'existence d'une telle oeuvre, et pas qu'en Allemagne. Ainsi l'évangéliste Franklin Graham a-t-il déclaré sur Fox News : "L'idée qu'il y ait le moindre thème LGBT dans la Bible est un mensonge. Lorsque l'homosexualité est mentionnée dans la Bible, c'est un péché – une rébellion contre Dieu et associée à Son jugement. Toute suggestion selon laquelle Jésus-Christ est transgenre n'est pas seulement fausse, elle est tout simplement malade. C'est simplement l'homme qui essaie de ramener Dieu à son propre niveau."

L'exposition est divisées en trois grandes sections allant de l'Antiquité à nos jours. La première partie met en avant une statuette de la déesse-mère Asherah, qui peut à la fois "engendrer et mettre au monde", lit-on dans la description de l'expo. Ensuite, celle-ci se penche sur la figure du "Nouvel Adam", qui regroupe à la fois les caractéristiques dites masculines et féminines. Pour comprendre cette représentation, le musée avance une théorie provenant d'alchimistes du Moyen-Âge : "L'image de Dieu est à la fois masculine et féminine, depuis l'origine, quand tout a commencé, et enfin dans le futur." La dernière partie de l'exposition s'attarde quant à elle sur le présent et propose des entretiens autour de la diversité et des rôles imposés par la société. On y retrouve une statue de Conchita Wurst, qui a remporté l'Eurovision en 2014, reprenant l'imagerie religieuse.

À lire aussi : Joyeux Noël : un pasteur prêche en drag queen pour enseigner la joie aux enfants

Crédit photo : Bibelhaus Frankfurt via Instagram / Musées nationaux de Berlin, Musée des cultures européennes / Ute Franz-Scarciglia