facebook

Le "mariage pour tous" relance la discorde au sein du FN

mariage pour tous abrogation Front National FN

Alors que Florian Philippot estime que l’abrogation du "mariage pour tous" est aussi importante que la culture du bonsaï, Gilbert Collard entérine la position du Front National sur le sujet.

Quand on demande à M. Philippot, bras droit de Marine Le Pen, s'il estime que l'abrogation du mariage pour tous est un sujet important, (...) il répond que : "La question de la culture du bonsaï compte aussi beaucoup, ce n'est pas pour autant que l'on va lancer un collectif sur le sujet".

Cette citation tirée du Monde, dans laquelle le n°2 du Front National (FN) exprime un profond désintérêt pour l’abrogation du "mariage pour tous", a provoqué un véritable tollé médiatique mardi 12 avril.
Et pour cause, alors le FN scande depuis 2013 son intention d’abroger l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, le vice-président du parti frontiste déclare que ce n’est pas une priorité.
De quoi s’attirer les foudres d’une partie de l’extrême-droite, et relancer le débat sur la position ambiguë du Front National concernant le "mariage pour tous".

La position floue du parti frontiste face au "mariage pour tous"

Pour rappel, ni Florian Philippot ni Marine Le Pen n’avaient effectivement défilé lors de la « Manif pour tous ». En revanche, la présidente du parti promettait en 2013 qu’elle abrogerait la loi Taubira si elle était élue en 2017.
Plus récemment, c’est Marion Maréchal-Le Pen qui attisait la controverse en expliquant que l’ouverture du mariage aux couples de même sexe était une porte ouverte à la polygamie, lors d’un déplacement en Italie.
Une ambiguïté qui semble marquer la séparation entre les deux courants du Front National, celui porté par Marine Le Pen et celui porté par sa nièce.
Pour clarifier la position du parti frontiste, Gilbert Collard est alors venu contredire la déclaration de Florian Philippot.

Gilbert Collard : "Oui, on abrogera le mariage pour tous"

Le député du Rassemblement Bleu Marine du Gard s’est en effet exprimé dans Le Talk du Figaro mercredi 13 avril, affirmant que le Front National abrogerait la loi du "mariage pour tous" si Marine Le Pen était élue présidente en 2017 :

D’abord, il y a un principe, c’est que les homosexuels ont droit au respect, à la loi et ils ne doivent en aucun cas être discriminés. Marine Le Pen a été très claire, et ce qu’elle dit, elle le fait. Le mariage gay dans le respect des droits acquis sera abrogé. Et d’ajouter : Oui, on abrogera le mariage pour tous.

Gilbert Collard rejoint ainsi la position officielle du parti frontiste, précisant qu’il n’y aurait pas d’annulation des mariages déjà prononcés car "on n’y touche pas (aux droits acquis, ndlr)". Marine Le Pen avait par ailleurs déclaré en 2014 qu’elle proposerait un "PACS amélioré" aux couples de même sexe.
A l’approche des élections, l’abrogation du "mariage pour tous" semble donc prendre des allures de marqueur politique au sein d’un parti déjà tiraillé entre deux visions partisanes.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail