facebook

Le centre LGBT d’Avignon vandalisé deux fois en une semaine

Portraits déchirés, tags injurieux... : le centre LGBT d'Avignon a été vandalisé à deux reprises la semaine dernière. Des actes condamnés par la secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes Marlène Schiappa.

Les premiers tags ont été découverts la semaine dernière. Le centre LGBT d'Avignon, La LanGouste à BreTelles, a été vandalisé deux fois en une semaine.
Le 25 juillet dernier, les bénévoles de l'association ont découvert les mots « Sodome malade » inscrits sur une large fresque qui venait d'être affichée sur la façade du local de l'association. Les affiches montrent des portraits d'hommes et de femmes, accompagnés de textes contre l'homophobie ou les discriminations envers les personnes vivant avec le VIH.
A lire aussi : Homélie anti-LGBT sur France Culture : comment en est-on arrivé là ?
Si les tags injurieux ont été rapidement effacés, les bénévoles ont retrouvé ce lundi 30 juillet ces mêmes affiches arrachées et déchirées. « Ce fut une grande déception de découvrir ces écrits et ce fut un autre choc de constater le saccage », a réagi dans un communiqué l'auteur de ces dessins, Jean Ginoux.

« C'est la première fois que l'on subit un acte de vandalisme depuis que l'on a ouvert en 2017, regrette auprès de TÊTU Aude Tsitoglou, membre du local. Cela nous prouve qu'on a raison d'exister et d'être encore là. »
La secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes a condamné ces actes ce mercredi 1er août, lors de la cérémonie d'ouverture des Gay Games. « Ces centres sont des endroits essentiels où trouver informations et soutien. Que les auteurs de ces actes soient condamnés fermement. » De son côté, le centre LGBT envisage de porter plainte.


Crédits photos : La LanGouste à BreTelles.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail