facebook

« Vous véhiculez la haine crasse qu’est l’homophobie » : le député Guillaume Chiche tacle la Manif pour tous

Ce mercredi 24 octobre, SOS Homophobie, mais également la Manif pour tous et Alliance Vita, étaient auditionnées à l'Assemblée nationale par la mission d'information sur la révision de la loi bioéthique, portant sur l'ouverture de la PMA à toutes les femmes. Et les échanges étaient plutôt musclés.

« Vous véhiculez la haine crasse qu'est l'homophobie. » C'est ce qu'a répondu le député LREM Guillaume Chiche à Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif pour tous, ce mercredi 24 octobre. Cette dernière était auditionnée à l'Assemblée nationale, avec les représentants d'Alliance Vita et de SOS Homophobie, dans le cadre de la mission d'information sur la révision de la loi de bioéthique. Et le moins que l'on puisse dire est que cela a donné lieu à des échanges musclés, entre amalgames et contre-vérités des opposants à la PMA pour toutes.

« Vous êtes dans un exercice d'obscurantisme exacerbé »

« J'ai adressé un courrier au président de la présente mission et à son rapporteur pour m'opposer formellement à votre audition », a lancé Guillaume Chiche à Ludovine de la Rochère.

Le député poursuit : « Vous êtes dans un exercice d'attaques systématiques des familles que vous stigmatisez sans vergogne. Je pense aux familles monoparentales, aux familles homoparentales, presque à demi-mot aux familles recomposées, et par voie de conséquence, vous vous attaquez aux enfants de ces familles. Aussi parce que vous êtes dans un exercice d'obscurantisme exacerbé, qui consiste à décrédibiliser les travaux de recherche scientifique. Des travaux qui sont menés sur plus de 30 ans pour mettre en évidence le fait que les enfants élevés dans des familles homoparentales ou monoparentales ne souffrent d'aucun écueil ». 

Et d'ajouter cette attaque rare provenant d'un élu : « Avec votre attitude, vos propos et vos actions, vous véhiculez la haine crasse qu’est l’homophobie ».

Pour étayer ses propos, il cite notamment ceux tenus par Jean-Marie Andrés, président de la Confédération nationale des associations familiales catholiques, lors de l'Université d'été de La Manif pour tous, le 22 septembre dernier : « Le problème c’est pas que les pédés ». Ou encore une campagne de LPMT en 2017 : « Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent », expliquant que de tels propos consistent à « nier l'appartenance même de personnes à l'espèce humaine. C'est absolument abject et inacceptable dans notre République ».

Les fake news de la Manif pour tous

Plus tôt lors des auditions, Ludovine de La Rochère a osé affirmer que la promesse d'Emmanuel Macron d'ouvrir la PMA à toutes les femmes « n'avait rien à voir avec le fameux engagement de François Hollande sur le mariage et l'adoption pour deux hommes ou deux femmes ». Alors qu'il s'agissait bien, faut-il le rappeler encore, d'une promesse de campagne du candidat.

Le 15 juillet, Guillaume Chiche affirmait vouloir déposer une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes. Elle n'a finalement jamais vu le jour. Recadré par le gouvernement, le député avait annoncé quatre jours plus tard renoncer à la déposer.

Crédit photo : capture Assemblée nationale.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail