classementKylie Minogue : ses dix meilleures chansons !

Par Romain Burrel le 26/10/2018
kylie minogue

À l’occasion de son passage à Paris, à la Seine Musicale, le 9 novembre prochain, TÊTU a décidé de mettre le feu à sa rédaction en établissant le classement des 10 meilleures chansons de Kylie Minogue. Un choix totalement arbitraire. Et donc incontestable !

10 - « Spinning Around »

C’est le morceau qui a remis l'Australienne en selle. Un pom-pom short doré. Une sexyness assumée à 40 ans. Kylie réussit le virage des années 2000 en tête des charts avec un tube imparable, co-écrit par Paula Abdul. Spinning Around, c’est nous sur la piste de danse, quand le son nous prend le corps. MOVE OUT OF MY WAY !

9 - « I Shoud Be So Lucky »

A la fin des années 80, le monde découvre une petite australienne choucroutée, soit-disant star d’un soap dont on n'a jamais entendu parler (la série Neighbours ), avec cette chanson obsédante, mix parfait entre la Hi-NRG et les bluettes Motown. À la manœuvre, le trio de hitmakers anglais Stock Aitken Waterman, qui feront de la candide chanteuse leur créature. Chanceuse !

8 - « In Denial »

En 1999, Kylie Minogue est invitée a chanter en duo avec les professeurs de la pop, les Pet Shop Boys. Le résultat est une mini comédie musicale de 3min 20. Une dispute, sans refrain, entre une fille essayant de pousser son père, « dans le déni », à faire son coming out. Une idée de génie encordée par un Craig Armstrong qui n’avait pas encore commencé à s’auto-caricaturer…

https://www.youtube.com/watch?v=5jrqTi_YNJs

7 - « Can’t Get You Out of My Head »

2001. Kylie Minogue est au sommet. Son album Light Years s’est vendu comme des camions de sucettes. La chanteuse doit battre le fer tant qu’il est encore chaud, un an plus tard, elle revient avec un nouveau disque, Fever, et un tube en or massif à base de la-la-la. Portée par un clip où la chanteuse porte une simple toge qui semble cousu à même sa peau, la chanson s'insinuera dans toutes les têtes pour les deux décennies à venir.

A LIRE AUSSI :

Avec son « Golden Tour », Kylie Minogue dévoile sa meilleure tournée depuis longtemps !

6 - « All the Lovers »

Cinq ans après Madonna, Kylie recycle le producteur de Les Rythmes Digitales, Stuart Price , et les garnements des Scissor Sisters pour produire un album dance placé sous le signe de l’Amour.  La chanteuse, qui a survécu à un cancer du sein, revient pour une tournée d’un kitsch assumé et une nouvelle saillie de tubes dont celui-ci, dédié à tous les amoureux. Petit surnom dont elle gratifie depuis ses fans, ses « monsters » à elle.

5 - « Kids »

Avec ce duo avec Robbie Williams, construit autour d’un sample de Give Me Your Love des Sisters Love, Kylie lâche les chevaux et joue son va-tout. L'Angleterre, alors en pleine Robbiemania, adore. Et nous aussi. Kids est une chanson pur sang. Un hymne de stade, que la chanteuse interprétera même en live en duo avec Bono de U2 ! 

4 - « Slow »

Le corps comme langage. Le sexe comme deuxième langue. En 2003, Kylie Minogue revient en blonde pour un album placé sous le signe du stupre. L’Australienne ralentit le pouls avec ce morceau suave et coquin. Le clip de Slow tient autant de la scène de bronzage que de l’orgie. On n’avait pas vu autant de mecs en Speedo depuis les pornos de chez Falcon ! Faire l’amour, d’accord. Mais doucement.

3 - « Confide in Me »

Alors que l’Angleterre succombe à la fièvre trip hop, Kylie Minogue touche à la perfection avec le temps d’un single sublime extrait de son cinquième album. Une guitare arabisante, des violons glissants comme des savonnettes. Apres être passée entre les mains expertes de Michael Hutchence, chanteur du groupe INXS, la gentille petite chanteuse s’est transformée en SexyKylie. Mais sous ses atours sensuels, Confide in Me est une chanson grave évoquant le poids de l’amour et l’incommunicabilité dans le couple. Rien que ça.

2 - « Where the Wild Roses Grow »

Une ballade meurtrière et capiteuse. Une chanson parfaite. Nick Cave et Kylie Minogue se lancent dans un duo parfaitement malsain qui rappelle les plus grandes chansons de Lee Hazlewood et Nancy Sinatra. Avec ce titre sublime, l’histoire d’un homme qui tue la femme dont il est amoureux, le rockeur australien offre à sa compatriote une profondeur que personne jusqu’ici ne lui soupçonnait. En 1995, date de sa sortie, la chanson sera un hit monstrueux. Et pas seulement là où les roses sauvages poussent.

1 - « Better the Devil You Know »

De son propre aveu, c’est avec cette chanson que l’Australienne est devenue une icône gay. Peut-être parce que cette chanson parle avec honnêteté de fidélité et de pardon ? Allez savoir. Reste que Better the Devil You Know est une irrésistible pop song. Peut-être l’une des plus touchantes du répertoire de Kylie.

https://www.youtube.com/watch?v=10P_ybz5YTI

Kylie Minogue sera en concert à Paris le 9 novembre prochain à la Seine Musicale pour une étape de son Golden Tour. Places disponibles.