PMA pour toutes : Wauquiez dénonce « un engrenage » qui mène « à l’eugénisme »

Le président du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez, était invité à une journée de débats du mouvement proche de La Manif pour tous, Sens Commun, ce dimanche 18 novembre. Pour montrer son opposition à l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux femmes célibataires et aux couples de femmes, il n’a pas hésité a faire une référence au régime nazi.

L’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes « mènera nécessairement » à la gestation pour autrui, « la marchandisation des gamètes » et « l’eugénisme », a estimé dimanche 28 novembre le patron des Républicains, Laurent Wauquiez, en faisant une référence au régime nazi.

Comparaison avec le régime nazi

« Oui, c’est un engrenage. Et cet engrenage mènera nécessairement à la marchandisation des gamètes », a affirmé le président des Républicains devant les troupes de Sens commun, le courant conservateur du parti de droite. Et de poursuivre :

« Tout ceci a un nom, c’est l’eugénisme; tout ceci a été fait par un régime, c’est le nazisme. (…) Cet engrenage nous mènera inéluctablement à la gestation pour autrui, parce que tout le raisonnement intellectuel sur lequel il repose y mène évidemment. »

Laurent Wauquiez a par la suite appelé à « défendre le mode naturel de reproduction, de filiation, de transmission », estimant que « l’enfant n’est pas un droit, l’enfant, c’est un devoir ».

Contre-vérités

Le discours de Laurent Wauquiez avait valeur de test chez Sens commun. Fer de lance de l’opposition au mariage pour tous puis fidèle soutien de François Fillon durant la campagne présidentielle, le mouvement se veut désormais un aiguillon conservateur chez Les Républicains. Un discours qui a forcément fait mouche auprès de la présidente du mouvement, Laurence Trochu. « J’écoute les discours et je regarde les actes de Laurent Wauquiez : pour l’instant, ça va dans le bon sens », a-t-elle expliqué auprès de l’AFP.

De son côté, l’association SOS Homophobie a fermement condamné « les propos abjects et les contre-vérités proférés par Laurent Wauquiez ». L’association ajoute que « l’opposition et le débat public n’autorisent pas tout. Ils exigent un minimum de sérieux de dignité et de responsabilité ».

Contacté par TÊTU le président de l’Association des familles homoparentales (ADFH) a annoncé avoir émis un signalement auprès du Défenseur des Droits. L’association dit attendre des sanctions judiciaires :

La ministre de la santé Agnès Buzyn s’est quant à elle exprimée dans une vidéo publié ce lundi 19 novembre sur Twitter, dans laquelle elle dénonce « l’irresponsabilité d’un soi-disant responsable politique » :

Le discours de Laurent Wauquiez intervient quelques jours seulement après que le sénateur des Alpes-Maritimes, Henri Leroy, lui aussi estampillé Les Républicains, a comparé l’ouverture de la PMA pour toutes aux méthodes utilisées par le criminel nazi Josef Mengele. Dans le même temps, le gouvernement a annoncé le report du dépôt du projet de loi en conseil des ministres. Une énième reculade qui permet aux opposants de propager une parole nauséabonde qui fera de plus en plus de dégâts.

À lire aussi : La PMA pour toutes reportée à l’été 2019 : la reculade de trop

(Avec AFP)

Le papier a été mis à jour lundi 11 novembre à 11h avec l’ajout des propos de la ministre de la santé Agnès Buzyn.

Crédit Photo : Creative Commons 

Puisque vous êtes ici… Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire TÊTU et nous en sommes très fier.e.s. Mais vous le savez sûrement, faire du bon journalisme, un journalisme LGBT différent, honnête, de qualité, et critique coûte de l’argent.Et contrairement à la majorité des médias, TÊTU n’appartient pas à un grand groupe de presse. TÊTU est un média indépendant. Si vous aimez ce que vous trouvez dans nos pages. Si vous pensez qu’un média LGBT+ doit exister en France. Si vous êtes exigeant et voulez découvrir des contenus plus ambitieux. Aidez-nous à faire un bon média.

Abonnez-vous à TÊTU à partir de 5,90€/mois. Merci !


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail