facebook

L’acteur homophobe Kevin Hart renonce à présenter les Oscars

L’acteur et humoriste américain Kevin Hart avait été choisi pour présenter la 91e cérémonie des Oscars, le 24 février 2019 à Hollywood. Il a renoncé, après que ses tweets homophobes ont été exhumés par certains internautes.

Il abandonne ! Deux jours après avoir annoncé qu'il présenterait la 91e cérémonie des Oscars en février, l'humoriste homophobe Kevin Hart a renoncé. En cause : une polémique d'ampleur sur d'anciens tweets et propos LGBTphobes.

À lire aussi : L’acteur homophobe Kevin Hart choisi pour présenter les Oscars

Excuses envers la communauté LGBT+

L'acteur de 39 ans a fait cette annonce sur son compte Twitter et en a profité pour faire ses excuses envers la communauté LGBT :

"J'ai décidé de me retirer de la présentation des Oscars... C'est parce que je ne veux pas être une distraction au cours d'une nuit qui doit célébrer tant d'artiste merveilleux et talentueux. Je m'excuse sincèrement auprès de la communauté LGBTQ pour mes mots maladroits par le passé."

Dans un autre tweet, Kevin Hart a dit regretter ses "mots indélicats" du passé. "Je suis désolé d'avoir blessé des gens", a-t-il ajouté. "J'ai évolué et je veux continuer à le faire. Mon objectif est de rapprocher les gens, pas de les diviser. Tout mon amour et ma reconnaissance à l'Académie. J'espère qu'on se reverra".

Revirement

Des propos qui tranchent avec l'attitude de l'humoriste ces deux derniers jours. Dans une vidéo postée,ce vendredi 7 décembre sur son compte Instagram, la star de "Jumanji : Bienvenue dans la jungle" a expliqué que l'Académie des Oscars lui avait demandé de choisir entre s'excuser pour ces tweets ou bien renoncer à la présentation de la cérémonie. "J'ai choisi de m'abstenir de m'excuser. La raison pour laquelle je me suis abstenu, c'est que j'ai répondu plusieurs fois sur cette affaire", a-t-il tranché en se disant "très heureux" de présenter les Oscars.

Il expliquait également avoir "changé" dans une autre publication publiée hier : "Les gars, j'ai presque 40 ans. Si vous ne croyez pas que l'on peut changer, grandir, évoluer en vieillissant, je ne sais pas quoi vous dire. Si vous voulez maintenir les gens dans une position où ils doivent sans cesse se justifier ou expliquer leur passé, alors faites-le. Je suis la mauvaise personne."

View this post on Instagram

Stop looking for reasons to be negative...Stop searching for reasons to be angry....I swear I wish you guys could see/feel/understand the mental place that I am in. I am truly happy people....there is nothing that you can do to change that...NOTHING. I work hard on a daily basis to spread positivity to all....with that being said. If u want to search my history or past and anger yourselves with what u find that is fine with me. I’m almost 40 years old and I’m in love with the man that I am becoming. You LIVE and YOU LEARN & YOU GROW & YOU MATURE. I live to Love....Please take your negative energy and put it into something constructive. Please....What’s understood should never have to be said. I LOVE EVERYBODY.....ONCE AGAIN EVERYBODY. If you choose to not believe me then that’s on you....Have a beautiful day

A post shared by Kevin Hart (@kevinhart4real) on

Entre 2009 et 2011 l’acteur, a tenu toute une série de propos discriminants, aussi bien sur le réseau social, que durant ses spectacles. « Si mon fils rentre à la maison et joue avec les poupées de mes filles, je les fracasserai sur sa tête en lui disant ‘arrête de faire ça, c’est gay' », avait-il notamment tweeté le 11 janvier 2011.

Les organisateurs doivent à présent trouver un nouveau présentateur pour la 91ème cérémonie de remise des Oscars prévue le 24 février à Hollywood.

Crédit photo : Creative Commons. 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail