facebook

Une grande enquête sur la santé des personnes intersexes est lancée

Le Collectif Intersexes et Allié.e.s-OII France a lancé une grande enquête sur la santé des personnes présentant des variations du développement sexuel. Une première en France.

Un questionnaire d'une quinzaine de questions qui revêt une importance toute particulière. Car il s'agit de la première grande enquête sur la santé des personnes présentant des variations du développement sexuel et intersexes. Lancé le 1er janvier 2019, il est ouvert à tou.te.s jusqu'en avril 2019.

Peu de données

"À quel âge avez-vous été pour la première fois pris-e en charge dans le cadre de votre variation?", ou "Estimez-vous qu’il serait utile que les professionnel-les de santé soient davantage formé-e-s aux variations du développement sexuel ?". Autant de questions, qui n'ont jamais été posées dans le cadre d'une grande enquête sur la santé des personnes intersexes.

"On a passé beaucoup de temps à se concentrer sur la sensibilisation et la formation du grand public. On s'est rendu compte qu'on ne pensait pas beaucoup à notre propre santé et à nos besoins sanitaires et psychologiques", explique Mischa, membre du Collectif Intersexes et Allié.e.s (CIA-OII), contacté par TÊTU.

À VOIR AUSSI : « Intersexe et fier », Mischa nous explique l’intersexuation

Une enquête nécessaire

Une enquête "plus que nécessaire", selon lui, notamment en ce qui concerne la collecte de données, beaucoup trop rare jusqu'à présent.

"On a vraiment très peu de données sur l'état physique ou mental des personnes intersexes. C'est extrêmement important de savoir comment ces personnes se sentent du point de vue médical."

C'est la toute première enquête de cette envergure. Les résultats sont attendus pour avril prochain.

https://twitter.com/IntersEtAllieEs/status/1080053186549960704

À LIRE AUSSI : Il existe désormais un guide pour informer et accompagner les parents d’enfants intersexes

Crédit photo : Julie Missbutterflies. 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail