facebook

Sexe anal : comment éviter les « incidents » de sodomie ? Un proctologue répond à nos questions

sodomie sexe couple gay lit

Chronophage, peu pratique, parfois jugé dangereux, le lavement du rectum n'est pas un passage obligé. Mais comment minimiser le risque "d'incident" pendant la sodomie si l'on décide de faire sans douche anale ? Jean-David Zeitoun, gastro-entérologue et proctologue, nous répond.

Certains hommes gays ne pratiquent jamais la sodomie. D'autres très régulièrement. Entre adultes, pas de modèle à suivre, sinon celui du consentement. Rappelons une évidence : la sodomie implique l'anus et le rectum. Avec donc potentiellement un invité surprise en général non-désiré dans la sexualité, les excréments. Pour éviter ce que d'aucuns appellent "le mikado" et que nous nommerons pudiquement "incident", il y a la solution des lavements. Ils consistent à s'injecter de l'eau par l'anus pour "nettoyer le rectum". Mais entre inquiétude et manque de temps, certains hommes aimeraient s'en passer....


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail