Les Britanniques seraient prêts à avoir un monarque homo

Les Britanniques ne semblent pas se soucier que leur souverain.e soit gay, lesbienne ou bi.e, selon une étude révélée le 24 février.

La reine d’Angleterre est considérée comme une figure conservatrice traditionnelle, loin du monde queer arc-en-ciel de la communauté LGBT+. Et pourtant, une étude de Sky Data poll montre que 63% des Britanniques sont confortables avec l’idée d’avoir un.e monarque LGB. Après avoir élargi cette question à d’autres formes d’autorité, on voit que plus des trois quart des personnes interrogées seraient favorables à un.e boss homosexuel.le.

Malheureusement, cette acceptation tombe à moins de 60% quand on leur pose la même question sur leurs enfants. 27% vivraient même mal de devoir élever un enfant gay. Le docteur Michael Yates explique à Sky News que la réaction vis-à-vis de l’homosexualité dépend de la proximité avec la personne. « L’idée d’avoir un boss ou un Premier ministre gay pourrait sembler moins menaçante car nos relations avec ces personnes sont plus distantes et basées sur des interactions professionnelles ou publiques ». 

A LIRE AUSSI : Oscars 2019 : des films et rôles queer récompensés comme jamais

Des souverain.e.s gays

Cette étude est sortie après la victoire aux Oscars d’Olivia Colman, comme meilleure actrice dans « La Favorite« . Ce film dresse le portrait  la reine Anne, à qui on attribue plusieurs amantes féminines. Plusieurs autres rois sont réputés pour avoir été homosexuels (comme Richard cœur de Lion, …). Preuve que monarchie et homosexualité ne sont pas incompatibles.

Crédit photo : 2018 Twentieth Century Fox.

Puisque vous êtes ici… Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire TÊTU et nous en sommes très fier.e.s. Mais vous le savez sûrement, faire du bon journalisme, un journalisme LGBT différent, honnête, de qualité, et critique coûte de l’argent.Et contrairement à la majorité des médias, TÊTU n’appartient pas à un grand groupe de presse. TÊTU est un média indépendant. Si vous aimez ce que vous trouvez dans nos pages. Si vous pensez qu’un média LGBT+ doit exister en France. Si vous êtes exigeant et voulez découvrir des contenus plus ambitieux. Aidez-nous à faire un bon média.

Abonnez-vous à TÊTU à partir de 5,90€/mois. Merci !


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail