lesbophobieViolente agression lesbophobe à Lyon : une mineure mise en examen

Par Marion Chatelin le 18/03/2019
agression lesbophobe

Un couple de femmes qui se tenait la main a été agressé par une bande de jeunes filles vendredi 15 mars, dans le quartier de la Part-Dieu à Lyon. L'une d'entre elles a été arrêtée peu après les faits et mise en examen dimanche.

Une violente agression lesbophobe. Selon nos confrères du Parisien, deux jeunes femmes se sont fait attaquer par une bande de jeunes filles, vendredi 15 mars au soir, dans le quartier de la Part-Dieu à Lyon. Le couple se tenait la main. La bande aurait d'abord proféré des insultes homophobes. L'une des deux jeunes femmes, gendarme, leur aurait indiqué que leur comportement était délictuel.

S'en suit alors une série de coups de poing et l'une d'elle est blessée au visage d'un coup de cutter entraînant une ITT (Interruption temporaire de travail) inférieure à huit jours, a rapporté à l'AFP le parquet de Lyon, confirmant une information du Parisien/Aujourd'hui en France.

À LIRE AUSSI : Drancy : trois jeunes interpellés pour tentative de meurtre homophobe

Agression homophobe caractérisée

Une jeune femme âgée de 17 ans a rapidement été interpellée. Elle était en possession d'un cutter lors de son arrestation. Présentée à un juge dimanche 17 mars, elle a été mise en examen pour violences avec arme blanche et en raison de l'orientation sexuelle des victimes. Le chef de violences en réunion n'a en revanche pas été retenu, et elle n'a pas été écrouée, contrairement aux réquisitions du parquet qui va faire appel.

À LIRE AUSSI : « Je vais te crever » : cinq mois de prison avec sursis pour une agression lesbophobe à Metz

La secrétaire d'État à la lutte contre les discriminations, Marlène Schiappa, s'est dite "outrée" par cette agression homophobe. Elle condamne une "violence" qu'elle qualifie d'"inacceptable" et d'"inexcusable".

Le nombre de plaintes pour actes homophobes a augmenté en France l'an dernier. Selon le ministère de l'Intérieur, 262 plaintes ont été déposées entre janvier et septembre 2018, soit 15% de plus qu'en 2017.

Crédit photo : Laurence Danière / Métropole de Lyon.