Quand les lesbiennes nous font hurler de rire sur les réseaux sociaux

Cette année, la journée internationale de la visibilité lesbienne tombe le vendredi 25 avril. Invisibilisées dans la société et jusqu’au sein même de la communauté LGBT+, les lesbiennes tentent de se faire une place sur les réseaux sociaux. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elles ont de l’humour. Tour d’horizon des comptes lesbiens à suivre.

Nous sommes le 26 avril 2019. Le mot « lesbienne » est toujours imprononçable, et pas prononcé. Ni par les médias, ni par les politiques. Tapé dans Google, il ne renvoie qu’à des sites pornographiques. Sur Facebook, on doit remplacer le « s » par un « z » si on veut créer une page qui comporte ce mot. Et comme si ça ne suffisait pas, les lesbiennes cumulent les discriminations : femmes et homosexuelles, elles peuvent aussi être trans’ ou racisées. De quoi rendre les voix de ces femmes, complètement inaudibles.

Alors, certaines remontent les manches, et décident de le faire avec humour. « Globalement l’imagerie gouine est triste. Il faut y mettre du fun », tranche celle qui se trouve derrière le compte Instagram qui agite le tout-Paris-lesbien, « Gouinette Parle Trop ». Lancé en novembre 2017, le compte est alimenté quasiment tous les jours en captures d’écrans de sms ou de conversations sur les réseaux sociaux, que les internautes (lesbiennes, bies, et personnes trans’) lui envoient. Le ton est à la fois humoristique et pédagogique. Surtout, il parle à toutes. « Une partie de ma vie, dont ma vie de séduction, se passe sur les réseaux sociaux. Et c’est le cas des gouines en général. Ça me paraissait pertinent de montrer tout ce qu’il peut y avoir de drôle, de fin, de farfelu dans cette communauté. »

Le fait que ce compte existe, et offre ainsi une visibilité aux lesbiennes, est en soit un acte militant. « On pourrait presque dire, que, comme nos corps sont politiques, nos comptes Instagram le sont aussi !« , lâche Gouinette* dans un rire. Et de poursuivre : « Les gouines ne se sont jamais vraiment rassemblées. Parce qu’elles se sont dissolues chez les féministes et puis chez les queer. Ce compte a clairement une vocation à fédérer, autour d’une identité forte et inclusive. » Et ça marche. Gouinette peut désormais se targuer d’approcher les 3 000 abonné.e.s. Conclusion ? « Le butch à oreille a bien marché ! »

Comme Gouinette, plusieurs comptes permettent de visibiliser cette communauté. TÊTU a sélectionné pour vous 5 comptes et chaînes à suivre absolument.

Gouinette parle trop

Que tu sois une gouine quechua, une butch au coeur tendre, une végétalienne tatouée, tu te retrouveras forcément dans Gouinette.

Astrologouine

En bonnes bigouines, nous avons un faible pour l’astrologie. Et si on pousse le bouchon un peu plus loin, on pourrait presque affirmer que les astres nous permettent d’avoir une compréhension du monde en dehors du monde dominant. Et ça, Astrologouine* l’a bien compris. Cette passionnée d’astrologie âgée de 21 ans (elle tient à conserver l’anonymat), a lancé ce compte humoristique en octobre 2018. Les images sont parodiques, et souvent très queer. Elle-même « ascendant lion », elle confie à TÊTU que le compte est à son image : « bitchy » et totalement queer.

https://www.instagram.com/p/Bt1Qr01g9Zm/?utm_source=ig_web_copy_link

420 Old Fat Lesbians

Attention ce compte est une pépite. On suit deux butchs séniors, fumeuses de weed, dans leur quotidien. Entre les mises en scènes génialissimes, la visibilité de lesbiennes senior (et des fumeurs.ses de weed, au passage) ce compte est tout simplement parfait. Et tant qu’on y est, mention spéciale au post pour Pâques.

View this post on Instagram

Happy Easter Everyone!

A post shared by The Likes of Dykes (@420oldfatlesbians) on

Lesbien raisonnable

Tout a commencé par une newsletter lesbienne. Et cela a fini par inonder tous les réseaux sociaux. Lesbien raisonnable c’est un formidable relai de potins lesbiens et informations en tout genre. Des conseils de lecture aux informations croustillantes, en passant par les interrogations sur pourquoi toutes les lesbiennes adorent le houmous, on a là une véritable tour de vigie.

Sa dernière trouvaille ? Une lexicographie du milieu lesbien. Comme ça vous saurez si vous êtes plutôt une gouine de cheminée, une balenciagouine, un gouine Quechua, ou carrément une gouina non grata. Sachez dans ce cas que certaines portes du Gouinistant vous seront fermées… !

https://www.instagram.com/p/Bt3UhOmAR0n/?utm_source=ig_web_copy_link

Cindy Foster

On ne pouvait pas ne pas parler de Cindy Foster. La seule, l’unique. Cette comédienne et stand-upeuse est, comme les quatre autres personnes citées dans cette article, une « Lesbian Genius ». Elle diffuse des vidéos qui font littéralement du bien. Au moral, et à nos âmes.

*Contactées par TÊTU elles ont souhaité conserver l’anonymat.

Crédit photo : Pixabay. 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail