homophobieLa co-créatrice de "Friends" regrette les blagues LGBTphobes

Par Camille Chrétien le 03/05/2019
Friends

Dans une interview pour USA Today, la co-créatrice de Friends, Martha Kauffman, a dit regretter certaines blagues LGBTphobes. Les critiques s'accumulaient depuis l'arrivée sur Netflix de la série diffusée de 1994 à 2004.

Pour beaucoup, Friends c'est la série "doudou". Celle qu'on re-re-regarde sur Netflix le dimanche après-midi quand il pleut, ou en zappant sur une des chaînes qui passent les saisons en boucle. Sauf que la série ayant démarré en 1994 (pour s'arrêter en 2004 après 10 saisons), certaines blagues ont mal vieilli et peuvent aujourd'hui faire grincer des dents. Et cela, Martha Kauffman, co-créatrice de Friends, l'a bien compris, concédant qu'elle ferait différemment aujourd'hui sur plusieurs points.

Le père transgenre de Chander

Dans une interview pour USA Today le 29 avril, la productrice explique ce qu'elle aimerait changer dans la série culte. En première position : le running gag autour du père de Chandler. Au cours des 10 saisons, la relation compliquée entre Chandler et son père transgenre est souvent évoquée. Il refuse de reconnaître son changement d'identité et continue de l'appeler son père par son deadname, "Charles". Alors même que celui-ci lui répète à plusieurs reprises qu'il a choisi de s'appeler "Helena". "Nous n'avions pas suffisamment de connaissances sur les personnes transgenres à l'époque, s'est justifie aujourd'hui la productrice. Alors je ne pense pas que nous ayons utilisé les termes appropriés."

Le personnage, joué par l'actrice Kathleen Turner, apparaît pour la première fois en 2001, dans un épisode intitulé "Celui avec le père de Chandler". L'actrice s'était exprimée sur la question en 2018 pour Gay Times magazine. Elle avait déclaré que selon elle, la série n'a "pas bien vieilli", expliquant : "C'était une sitcom avec des épisodes de 30 minutes. C'est devenu un phénomène, mais personne ne l'a jamais pris sérieusement comme une critique sociale."

Rachel hermaphrodite

Dans son interview pour USA Today, Martha Kauffman cite un autre passage de la série qu'elle voudrait modifier. Un épisode dans lequel Brad Pitt joue un ami d'enfance de Ross, Monica et Rachel. Il raconte qu'il avait lancé dans leur adolescence une “rumeur selon laquelle Rachel était hermaphrodite”. La productrice admet qu'elle ne ferait pas non plus aujourd'hui cet épisode comme cela : "Ça reflète vraiment l'époque."

Depuis l'arrivée de Friends sur Netflix, nombre de fans se sont rendus compte que la série comprenait régulièrement des blagues plutôt limites pour des spectateurs, surtout les plus jeunes, d'aujourd'hui. Certaines sorties de Ross sur son ex-femme devenue lesbienne, la quête de virilité d'un Chandler terrorisé à l'idée qu'on le prenne pour un gay, le body-shaming de la jeune Monica ou encore le sexisme... Autant d'ingrédients qui sont en effet devenus anachroniques, pour le meilleur.

LIRE AUSSI >> L’actrice jouant le père de Chandler dans "Friends" ne reprendrait pas son rôle aujourd’hui

Crédit photo : NBC