Etats-UnisIl n'y a jamais eu autant d'élus trans aux Etats-Unis

Par Samy Laurent le 08/11/2019
Etats-Unis

De nombreuses personnes transgenres ont remporté les élections locales anticipées dans les Etats du Mississipi, de Virginie, et . Un bel espoir pour les prochaines présidentielles de 2020.

Les élections locales aux Etats-Unis ont marqué une nouvelle prise de force pour le parti Démocrate. En effet, les candidats républicains ont essuyé d'embarrassantes défaites pour Donald Trump ce mercredi 6 novembre. Mieux encore, ces élections marquent l'histoire des Etats-Unis pour la communauté LGBT+. En effet, six sièges sont désormais occupés par des femmes transgenres.

Les LGBT+ face à Trump

Sous l'emprise des républicains depuis quelques années, les démocrates ont repris l’Assemblée de Virginie avec notamment la réélection, encore plus confortable, de Danica Roem, une des premières femmes transgenres élue comme législatrice d’un Etat américain.

"Pour les gens du 13e District : Merci beaucoup pour la confiance que vous avez témoigné à mon équipe et moi par cette marge écrasante. Je suis ravi de vous représenter pour qui vous êtes - jamais malgré ça. Je vous verrais le 20 novembre à notre prochaine audience publique", a tweeté la membre de la chambre des représentants de Virginie.

À LIRE AUSSI : Pour la Cour suprême, les droits des trans’, c’est surtout une question de toilettes 

Holly Ryan a également marqué l'histoire du Massachusetts en devenant la première personne transgenre à siéger au conseil municipal de Newton. Elle est également Co-présidente du Comité des États démocratiques du Caucus LGBTQ+ du Massachusetts.

"Je suis très heureux en particulier de siéger l'année prochaine au conseil municipal avec une autre nouvelle conseillère, @HollyvRyan, une championne de la classe ouvrière et une très longue activiste des droits des personnes trans. Au plaisir de continuer à apprendre de son expérience", a tweeté Bill Humphrey, un autre conseiller municipal de Newton, nouvellement élu.

À LIRE AUSSI : Laverne Cox ne veut plus entendre votre avis sur les personnes trans’

Donna Price  a été élue au conseil des autorités de surveillance du comté d'Albemarle, en Virginie - également la première personne transgenre à avoir été élue au sein de cet organe politique.

Aime Wichtendahl, première femme trans' jamais élue dans l'état de l'Iowa, vient également d'être réélue pour un autre mandat en tant que conseillère municipale de la ville de Hiawatha, au nord de Iowa City.

Dans la ville de Melrose, dans l'état du Massachusetts, Lizbeth Deselm, membre du comité d'école, a également été réélue pour un second mandat au poste qu'elle occupait déjà.

"Merci, Melrose, pour votre support continu. Je suis honorée de vous servir pour un second mandat. Félicitations à tous les candidats pour les municipales de Melrose, hier. Peu importe si vous avez gagné ou perdu, votre passion et dévouement pour notre belle ville ne peuvent que porter leur fruit car nous faisons tous progresser Melrose", a tweeté la femme politique.

Gerri Cannon, qui est également représentante de l'État du New Hampshire, a également été réélue à la commission scolaire de sa ville natale de Somersworth.

De beaux espoirs pour 2020 ?

Un an avant le lancement des éléctions présidentielles (prévues pour le mardi 3 novembre 2020), ces victoires annoncent de beaux espoirs pour une Amérique bien plus inclusive. "Alors que les politiciens sectaires envisagent d’utiliser les personnes transgenres comme une question à débattre pour 2020, les électeurs de tout le pays rejettent les tactiques de peur et élisent des personnes trans' pour les représenter au pouvoir", a déclaré, dans un communiqué, Annise Parker, l'ancienne maire ouvertement lesbienne de Boston, et présidente du LGBTQ Victory Fund.

Cette victoire historique devrait faire trembler Donald Trump et tous les républicains », a également déclaré le président du parti démocrate, Tom Perez. Alors que Pete Buttigieg, candidat ouvertement gay, poursuit sa course à la Maison Blanche, les personnes LGBT américaines semblent plus que jamais prendre de l'importance dans la représentation nationale.

À LIRE AUSSI : Trump pense qu’il est une icône LGBT+, un adolescent gay le « trolle » en beauté

Crédit photo : Facebook/Wikimedia Commons/Facebook