facebook

Un ex-Manif pour tous à la tête des jeunes soutiens de Pécresse

Pour présider "Libres ! Jeunes", Valérie Pécresse a choisi Jens Villumsen, un jeune homme très engagé contre le mariage pour tous puis fervent soutien de Fillon et Bellamy. Un choix qui interroge alors qu'elle comptait rompre avec le virage conservateur des Républicains.

Elle voulait bâtir une "droite moderne" pour incarner l'alternative à Emmanuel Macron et Marine Le Pen. C'est plutôt mal parti... Samedi 7 décembre, Valérie Pécresse, ancienne députée et ministre, présidente du conseil régionale d'Île-de-France, a nommé le président de "Libres ! Jeunes", l'antenne jeune de son mouvement "Soyons libres" : Jens Villumsen. Des internautes l'ont rapidement passé au scanner politique et ont trouvé des engagements pour le moins conservateurs.

Pendant ses études d'économie à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Jens Villumsen, 25 ans, milite avec l'Union nationale inter-universitaire (UNI), organisation universitaire très à droite et considérée proche des Républicains. Avant cela, en 2013, il participe activement aux mobilisations de La Manif pour tous pour s'opposer au projet de loi Taubira. Sur une photo, on le voit, tout sourire, affublé d'un T-shirt avec les célèbres pictogrammes représentant une famille hétéroparentale et servant de logo à La Manif pour tous. Il brandit une pancarte à l'effigie de l'ex-président de la République : "François, ta loi, on n'en veut pas."

À LIRE AUSSI : « Aujourd’hui encore, je me sens sale » : je suis gay, et mes parents m’ont emmené à la Manif Pour Tous

"On ne lâche rien"

"Direction le Sénat pour exprimer mon mécontentement face au vote du projet de loi dit "mariage pour tous" ! ON NE LÂCHE RIEN", écrit sur son compte Facebook, le 12 avril 2013, le jeune militant, qui était alors étudiant. Plus tôt dans l'année, au mois de janvier, il partage une vidéo d'Homovox, le collectif d'homosexuels associé à La Manif pour tous. Il s'agit d'une interview d'un maire homosexuel et opposé à l'extension du mariage aux couples de même sexe. Pendant le mouvement, il tracte pour inciter à participer aux manifestations. Après l'adoption de la loi, Jens Villumsen continue de ne "rien lâcher" et critique sur les réseaux sociaux les figures de droite qui n'abrogeraient pas la loi Taubira s'ils arrivaient au pouvoir.

Ses études terminées, Jens Villumsen est devenu chargé de communication du groupe Les Républicains au conseil régional d'Île-de-France, comme l'indique son profil Facebook. En mars 2017, il participe à la manif des derniers soutiens (très conservateurs) de François Fillon, empêtré dans plusieurs affaires, sur la place du Trocadéro à Paris.

Pendant les élections européennes de mai 2019, il soutient activement le candidat de la droite François-Xavier Bellamy, catholique conservateur assumé et lui aussi très actif pendant La Manif pour tous. On peut le voir sur son profil Facebook poser, tout sourire, à côté du candidat qui avait déclaré que la PMA pour toutes serait "notre malédiction".

A LIRE AUSSI : Qui est François-Xavier Bellamy, le candidat réac des Républicains pour les européennes ? 

Compte Facebook de Jens Villumsen

Enfin, pour les élections municipales de 2019, le jeune soutient la candidature de Philippe Goujon à sa réélection à la mairie du XVe arrondissement de Paris. L'ancien député avait été vu en tête de cortège dans les manifs anti-loi Taubira en 2013.

Les revirements de Pécresse

Un tel choix pour présider "Libres ! Jeunes" est-il si surprenant ? Après tout, Valérie Pécresse a longtemps entretenu une certaine proximité avec La Manif pour tous. En 2012 et 2013, elle participe aux marches contre le projet de loi Taubira. Dès novembre 2012, sur LCI, elle préconise de "démarier" les couples de même sexe si la loi était adoptée et que la droite arrivait ensuite au pouvoir. Mais en novembre 2014, elle déclare sur iTélé : "L'abrogation [de la loi Taubira], elle n'est pas humainement réaliste (… ) Sur le mariage homosexuel, j'ai changé d'avis parce que tout simplement j'ai réfléchi."

À LIRE AUSSI : Région Ile-de-France : une anti-mariage pour tous à la Commission Famille

Malgré ce revirement, elle par la suite continué à flirter avec LMPT. En 2015, sa liste pour les élections régionales en Île-de-France compte six anciens militants de La Manif pour tous en position éligible. Une fois à la tête de la Région, elle nomme présidente de la commission famille et action sociale Caroline Carmantrand. Celle-ci a cofondé "Les mères veilleuses", un collectif anti-mariage pour tous associé à La Manif pour tous. Elle est toujours à ce poste.

Par la suite, Valérie Pécresse s'est vue plusieurs fois accusée de "pinkwashing" en tentant de s'engager publiquement contre l'homophobie. Dans son livre Et c'est cela qui changea tout (Robert Laffont), publié en novembre, dans lequel elle explique notamment son départ des Républicains, la présidente de la Région Île-de-France regrette d'avoir vu au sein du parti de droite grandir une "sensibilité conservatrice" au détriment des autres courants. Pour ne pas reproduire la même erreur, elle a donc choisi de nommer à la tête de ses jeunes soutiens... un pro-Manif pour tous.

 

Crédit photo : Flickr / Université des maires des Yvelines


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail