facebook

Municipales à Paris : et encore un ex-soutien de La Manif pour tous sur une liste LREM

Jérôme Dubus vient d'être investi par LREM pour les municipales à Paris dans le dix-septième arrondissement. Soutien officiel de La Manif pour tous, il appelait en 2013 à la "résistance active" contre le mariage pour tous et la PMA pour toutes.

Mis à jour le 6 février 2020 à 12:41, avec la réponse de Jérôme Dubus, en fin d’article.

La liste des investitures LREM de candidats qui ont soutenu La Manif pour tous n'en finit plus de s'allonger. Mercredi 5 février, la liste de Benjamin Griveaux pour les élections municipales a dévoilé 166 nouveaux noms de candidats. Parmi eux, Jérôme Dubus, conseiller municipal du dix-septième arrondissement de Paris, élu en 2014 sous l'étiquette UMP, mais rallié depuis à La République en marche. Il est aussi porte-parole du groupe Parisiens progressistes, constructifs et indépendants (PPCI), qui rassemble des élus parisiens de la droite et du centre. Progressiste, Jérôme Dubus ? L'élu municipal était pourtant un fervent soutien de La Manif pour tous en 2013, comme l'a relevé le compte Twitter @LaREMpourTous.

À LIRE AUSSI : Municipales : les candidats pas très friendly de LREM

Dans un post Facebook en janvier 2013, il écrivait : "Le président de l'UMP [Jean-François Copé, ndlr] a fait le bon choix : être au milieu des 800.000 manifestants pour dire non à ce projet [l'ouverture du mariage aux couples de même sexe, ndlr]." Puis, la même année au mois de juin : "Gay Pride : les revendications de ces minorités sont sans fin : après le mariage gay, désormais voté, voici venir la PMA pour les lesbiennes, promise paraît-il par Hollande. Mais où s'arrêteront ces remises en cause permanentes de l'équilibre naturel ? Ces gens nous poussent à la résistance active contre cette évolution largement minoritaire dans la société française." En décembre, dans une tribune publiée sur Le HuffPost, il affirmait que la "rencontre avec le peuple" de la "droite française" s'était "toujours faite autour de la défense de convictions fortes et affirmées". Il citait plusieurs exemples, dont le dernier en date : la "défense de la famille avec le succès de La Manif pour tous cette année".

De Zemmour à Macron

Mais ce ne sont pas seulement les idées de La Manif pour tous que Jérôme Dubus a soutenues. Encore en janvier 2016, son nom figurait sur la page "Élus, nos soutiens", créée le 6 mars 2013, du site Internet de l'association anti-loi Taubira, non loin de ceux du conseiller du huitième arrondissement Charles Beigbeder, du maire du quinzième Philippe Goujon ou encore du député et ex-maire du seizième Claude Goasguen. Depuis, cette page a été supprimée mais est toujours accessible via les archives. Interpellé à ce sujet en 2018, l'élu avait toutefois nié avoir "défilé avec La Manif pour tous".

En tant que conseiller municipal, à l'époque sous l'étiquette UMP, l'homme originaire de Meaux a organisé dans le dix-septième arrondissement, le 27 novembre 2014, une conférence d'Éric Zemmour sur le thème "Le suicide français ?" "N'en déplaise aux gauchos de tout poil, Zemmour n'a pas l'intention de la fermer et il a raison", tweetait-il ensuite en décembre, comme l'a pointé l'adjoint PCF à la maire de Paris Ian Brossat. En avril 2016, en plein mouvement "Nuit debout", il s'insurgeait sur Twitter : "Un Hollande très gentil avec les occupations "Nuit debout" et très méchant avec celles de La Manif pour tous. C'est ça la République version socialiste."

À LIRE AUSSI : Même chez les macronistes, on s’inquiète de l’investiture de candidats au passé Manif pour tous

Ancien délégué général du Medef Île-de-France, élu au Conseil de Paris depuis 2008, Dubus devient en 2012 secrétaire national de l'UMP chargé de la croissance et des nouvelles libertés économiques. Entre la primaire de la droite et l'élection présidentielle, il opère plusieurs revirements : il soutient Alain Juppé en février 2016, puis Jean-François Copé en septembre - "À La Manif pour tous, Copé a été le seul des candidats aux primaires à manifester !" tweete-il alors, en octobre - et enfin François Fillon en novembre. Il finira par rejoindre Emmanuel Macron en février 2017, ce qui lui permettra de figurer en troisième place de la liste LREM aux élections sénatoriales à Paris. À cette occasion, Bernard Jomier, depuis élu sénateur divers gauche, dénonçait dans 20 Minutes : "Cette équipe n’a pas de cohérence. Jamais nous n’aurions intégré à notre liste un soutien de La Manif pour tous." C'est pourtant ce qu'a fait, une nouvelle fois, LREM à Paris.

Contacté par TÊTU, Jérôme Dubus affirme être "clairement pour la PMA". Avant d'ajouter : "Il faut vraiment arrêter ce procès d'un autre âge." Il renvoie à un débat sur la chaîne CNews datant du 19 janvier dernier, au cours duquel il s'opposait à la présidente de La Manif pour tous, Ludovine de La Rochère, à l'issue de la dernière mobilisation de "Marchons Enfants !" Dans la vidéo, disponible sur YouTube, on peut effectivement l'entendre qualifier le projet de loi bioéthique de "progrès pour les femmes". "Je n'ai jamais changé d'avis sur la PMA, poursuit-il malgré le post cité plus haut. Sur le mariage pour tous, j'ai eu des interrogations à titre personnel au moment de ce débat. Mais je n'ai jamais participé à une quelconque manifestation. J'ajoute que j'ai à plusieurs reprises, en tant qu'élu, procédé à des mariages homosexuels."

 

Crédit photo : Zigsfy / Wikimedia Commons


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail