facebook

Cette pornstar a organisé une teuf en plein confinement, et l’a fait savoir sur les réseaux sociaux

La pornstar Ian Frost a organisé une fête en plein confinement et partagé des vidéos sur les réseaux sociaux. Et forcément, les réseaux sociaux lui ont répondu.

La Grosse Pomme est le principal foyer du coronavirus aux États-Unis, avec le plus grand nombre de cas recensés sur tout le territoire. C'est pour cette raison que bon nombre d'internautes ont vu rouge en réalisant que plusieurs hommes gays s'étaient retrouvés dans un appartement new-yorkais pour faire la fête, et ce pendant trois jours d'affilée. Au programme : DJ, alcool, mais, en revanche, pas de gestes barrières ni de distanciation sociale.

https://twitter.com/LittleyLittley2/status/1257709011975245826

Selon PinkNews, cette "rona rave" aurait été organisée par Ian Frost, une star du porno gay. Ce dernier a alimenté sa story Instagram pendant plusieurs jours, s'exhibant sans gêne sur les réseaux sociaux avec un verre à la main, dansant collé-serré avec plusieurs invités. Bien que les preuves vidéo ont depuis été supprimées après que le principal intéressé se soit retiré des réseaux, plusieurs twittos ont réalisé des captures d'écran.

À LIRE AUSSI – Coronavirus : « Il faut éviter tout contact sexuel dans les mois qui viennent »

C'est ainsi que les plus aguerris se sont mis à enquêter sur l'identité des fêtards. À en croire ce tweet, un des invités de cette "rona rave" serait en couple avec un infirmier situé en première ligne de lutte contre le coronavirus. Un des autres hommes présents stipule être pharmacien sur son compte Instagram. Il n'en fallait pas plus que pour de nombreux internautes s'insurgent, jugeant leur comportement irresponsable, mettant en danger toutes les personnes avec qui ils vont rentrer en contact par la suite.

"Les gens crèvent à droite à gauche et les gays organisent carrément des soirées appart un lundi soir à New York", s'énerve le journaliste ouvertement gay Phillip Henry sur Twitter. Interpellé par un internaute après ce message, la pornstar Shane Jaxxon a répondu que tous les invités de cette fête avaient déjà contracté le coronavirus. Un argument contestable, puisqu'on ne sait toujours pas à ce jour si un même individu peut être touché par le virus une seconde fois. On ne le répétera jamais assez : pendant cette période de crise sanitaire, restez chez vous et limitez tout contact avec autrui.

Crédit photo : captures d'écran Twitter


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail