6 conseils utiles (et faciles) pour protéger ses nudes

Afin d'éviter de reproduire ce que l'on appellera "l'incident Chris Evans" ou toute tentative de doxing, voici quelques conseils pour protéger au mieux vos photos persos.

Le week-end dernier, notre cher Captain America – ou Chris Evans pour les intimes – a partagé par mégarde une story Instagram, où l'on aperçoit dans l'aperçu de sa galerie photos... une dick pic. La sienne, supposément. Un moment gênant pour l'acteur qui aurait surtout pu être évité. En effet, contre ces moments d'inattention ou dans des cas plus graves de doxing ou de revenge porn, il existe plusieurs méthodes pour sécuriser au maximum ses nudes. Bien que le risque zéro n'existe pas, voici 6 étapes à suivre pour s'assurer que vos photos intimes sont en sûreté.

#1. Protéger son smartphone

Bon, là, on attaque avec le b.a.-ba mais ça fait toujours du bien de le rappeler. Lorsqu'on a des fichiers qu'on préférerait garder cachés sur son mobile, mieux vaut s'assurer que ce dernier soit protégé par une quelconque méthode d'authentification. Reconnaissance faciale, lecture d'empreinte, glissement ou encore mot de passe numérique classique... les alternatives ne manquent pas. Bien que ça n'empêchera pas les hackers d'accéder à vos données à distance, cela évitera qu'un fouineur mal intentionné vienne mettre ses yeux là où ils ne devraient pas être.

#2. Éviter le Cloud

Encore aujourd'hui, on se rappelle de la fameuse fuite de nudes de célébrités, telles que Jennifer Lawrence ou Kate Upton, en 2014. Le point commun de tous ces fichiers piratés est qu'ils se trouvaient tous sur le iCloud d'Apple. Il y a donc ici une leçon à en tirer : en effet, lorsque l'on décide de conserver du contenu sensible, mieux vaut miser sur l'espace de stockage local du smartphone. Non pas que le Cloud ne soit pas sécurisé – il l'est, de manière générale. Il s'agit surtout de sauvegarder ses photos dénudées à un seul endroit : cela réduit la surface d'attaque si des hackers s'en prenaient à vous. Dans cette perspective, évitons d'ailleurs tout duplicata.

À LIRE AUSSI – La réaction parfaite de Chris Evans après avoir posté par erreur une dick pic sur Instagram

Quand bien même vous souhaiteriez stocker vos nudes sur votre Cloud personnel, veillez à bien sécuriser l'accès à celui-ci. "Le moins que vous puissiez faire pour optimiser votre cybersécurité est d'utiliser l'authentification à deux facteurs, explique Daniel Markuson, expert en confidentialité numérique chez NordVPN. Lorsqu'un internaute malveillant essaie de se connecter à un compte depuis un appareil inconnu, une demande d'accès est automatiquement envoyée à l'appareil initialement associé au compte concerné. Cette solution peut compromettre une cyberattaque avant même que celle-ci ne commence".

#3. Isoler ses photos

Chris Evans, cette étape est pour toi. L'erreur qu'a commise l'acteur, c'est surtout de laisser errer ses nudes dans sa galerie photos. Or, il existe différentes applications spécialement conçues pour stocker ce genre de contenu, à l'instar de Keepsafe Photo Vault. Disponible aussi bien sous iOS qu'Android, ce "coffre fort" permet de ranger des photos et vidéos à part, dans un album protégé par mot de passe ou bien par lecture d'empreinte. Les fichiers sont doublement cryptés, ce qui veut dire que seul le détenteur des documents peut les visualiser. Et bien entendu, un mot de passe n'ayant jamais été utilisé jusqu'alors est à privilégier. Le changer ponctuellement est aussi préconisé.

#4. Surveiller les métadonnées

Pour la piqûre de rappel, dans notre récent guide pour réussir sa dick pic, on vous déconseillait d'inclure votre visage dans toute photo trop sexy. Mais ce qu'il faut savoir, c'est qu'il existe une autre façon de faire remonter un nude jusqu'à vous : les métadonnées. En effet, lorsqu'on prend une photo avec son smartphone, des données "cachées" sont enregistrées avec le fichier : cela comprend la date de capture de la photo, une légende... mais aussi le lieu où le cliché a été pris. Et si le lieu en question est votre domicile, il sera difficile de nier qu'un nude vous appartient.

Cela dit, pas de panique : il est possible d'empêcher votre smartphone d'enregistrer ces métadonnées, ou tout du moins celles renvoyant à votre géolocalisation. Sous iOS, il suffit d'aller à Confidentialité > Service de localisation > Appareil photo, puis sélectionner l'option "Jamais". Pour ce qui est d'Android, il faut aller dans Applications > Appareil photo et désactiver votre position dans les autorisations. Attention néanmoins : cela ne supprimera pas les métadonnées des photos prises avant cette modification. Pour ça, il faudra idéalement passer par une application tierce qui se chargera d'effacer les métadonnées de toute image jugée sensible par vos soins.

#5. Bien choisir son destinataire

Avant d'envoyer des nudes, on ne vous conseillera jamais assez d'avoir une confiance totale en votre destinataire. C'est rassurant et, forcément, ça limite le risque de voir vos photos olé olé atterrir sur la Toile. Mais parce qu'on ne peut jamais être sûr, on vous conseillera d'utiliser une application comme Snapchat pour l'envoi de nudes. Les photos envoyées sont éphémères et l'application vous avertit si votre destinataire réalise une capture d'écran de votre photo. En définitive : non, ça n'empêchera pas la personne en face de divulguer vos fichiers privés mais, au moins, vous saurez qui est en possession des fichiers en question. Et c'est déjà ça.

#6. Assurer ses arrières

Dans l'éventualité que votre smartphone vous ait été dérobé (avec vos nudes dedans, cela va sans dire), il y a toujours une option. Avec Find My iPhone (pour iOS) et Find My Device (pour Android), il est possible de retracer votre mobile. Mais si vous craignez de ne jamais remettre la main dessus, cet outil permet de supprimer à distance toutes vos données personnelles. Pratique.

À LIRE AUSSI – Faut-il avoir peur du cybersexe ?

Crédit photo : Shutterstock


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail