facebook

Kristen Stewart se confie sur « l’énorme pression » ressentie après son coming out

En pleine promotion de son prochain film romantique et lesbien Happiest Season, l'actrice états-unienne est revenue sur la période délicate suivant sa sortie du placard.

En couverture du magazine InStyle, Kristen Stewart s'est laissée aller à plusieurs confidences concernant son orientation amoureuse… et la fâcheuse médiatisation qui allait de pair. Au fil de son interview, l'actrice explique avoir éprouvé "une énorme pression, mais elle n'était pas mise sur mes épaules par la communauté LGBTQ". Elle déplore surtout l'insistance des médias à ce qu'elle colle une étiquette précise et définitive sur sa sexualité. Pour Kristen, ce fut un réel cheminement.

"J'avais peut-être l'impression d'avoir fait des choses blessantes envers les personnes avec qui j'ai été, dit-il à propos de ses premières relations avec des femmes. Pas parce que j'avais honte d'être ouvertement gay, mais parce que je n'aimais pas me donner au public, d'une certaine façon. [...] Même dans mes relations précédentes qui étaient hétéros, on faisait tout pour ne pas se faire photographier en train de faire des choses – des choses qui ne seraient pas nôtres autrement. La pression ajoutée de représenter un groupe de personnes, de représenter la queerness, ce n'était pas quelque chose que je comprenais à l'époque. Maintenant, oui".

Un statut d'icône

De toute évidence, les choses vont beaucoup mieux pour l'actrice bisexuelle, qui sera bientôt à l'affiche de Happiest Season, une comédie romantique lesbienne avec les fêtes de Noël en toile de fond. Une représentation inattendue dans un genre très hétéronormé, que Kristen Stewart est contente d'incarner. "J'adore l'idée que ce que je fais avec facilité puisse inspirer quelqu'un en difficulté, c'est génial, confie-t-elle au magazine. Quand je vois un petit gosse être à fond lui-même d'une façon que je n'aurais pas pu être quand je grandissais, ça me réjouit".

À LIRE AUSSI – Les premières images de « Happiest Season », la rom-com lesbienne avec Kristen Stewart

Réalisé et coscénarisé par Clea DuVall, Happiest Season narrera la situation compliquée de Harper, une jeune femme lesbienne jouée par Mackenzie Davis (Black Mirror), qui n'a pas fait son coming out à sa famille et décide tout de même d'inviter sa petite amie Abby (Kristen Stewart, donc) chez ses parents pour les fêtes de fin d'année. Connu sous le titre français Ma belle-famille, Noël, et moi, le film débarquera en salles le 13 janvier 2021 dans notre hexagone.

Crédit photo : Sony Pictures Releasing


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail