facebook

Karamo Brown de « Queer Eye » ne veut plus recevoir de dick pics non consenties

Fraîchement célibataire, le coach du hit Netflix déplore le manque de courtoisie sur les applis et autres réseaux sociaux. Car non, envoyer une photo de son pénis sans prévenir n'est pas une façon de saluer quelqu'un.

Karamo Brown s'est trouvé une nouvelle croisade : lutter contre les dick pics non consenties. La star de Queer Eye en a fait la triste expérience sur les réseaux sociaux et estime que les tentatives de séduction de nombreux hommes sont à revoir. "Je ne veux pas être vulgaire mais envoyer des photos inappropriées n'est pas une manière de lancer la conversation avec qui que ce soit, déclare-t-il lors d'une interview pour US Weekly. Ce n'est pas une façon universelle de dire bonjour. Je ne sais pas pourquoi des gars pensent que c'est approprié de faire ça". Bienvenue dans le monde (pas si) merveilleux du dating en 2020.

Toujours à l'affiche de Queer Eye sur Netflix, Karamo Brown s'est récemment séparé du réalisateur Ian Jordan, avec qui il était en couple depuis environ dix ans. Les deux s'étaient fiancés en 2018. Karamo avait profité du confinement pour renouveler sa demande en mariage.

Malheureusement, l'euphorie du moment n'aura été que de courte durée puisqu'ils ont mis un terme à leur relation en juin dernier. Retour à la case célibat pour le coach, qui n'est pas si enthousiaste que ça : "J'ai été casé pendant dix ans donc je n'ai pas connu les applications de rencontres. […] Le dating en 2020, c'est un sacré bordel".

Le prochain Bachelor ?

Au gré de son interview, l'interlocutrice de Karamo Brown lui demande s'il serait partant pour être le prochain Bachelor – car oui, malgré son flop en France, l'émission de dating éponyme est encore en diffusion aux États-Unis. "On peut tester, répond la star. [...] Si je pouvais réunir un petit groupe de gars vraiment supers dans une seule pièce et juste les découvrir un par un, alors inscrivez-moi tout de suite".

À LIRE AUSSI – Les coachs de "Queer Eye" reviendront sur Netflix pour une sixième saison

Bien que l'on soit loin de faire de ce rêve une réalité, il faut avouer que cela renouvellerait The Bachelor, qui ne compte que des prétendants hétéros depuis ses débuts en 2002. Plus tôt cette année, l'émission annonçait l'inclusion de son tout premier Bachelor noir, probablement en écho au mouvement antiraciste Black Lives Matter.

Pour l'anecdote, Karamo Brown était quant à lui le premier homme noir ouvertement homosexuel dans une télé-réalité, suite à sa participation à The Real World en 2004. Clairement, en matière de représentation, les reality shows ont encore un bon bout de chemin à parcourir.

Crédit photo : Karamo Brown via Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail