Eglise catholiqueLa vérité derrière les propos du pape François sur les "unions civiles" pour les couples de même sexe

Par Nicolas Scheffer le 26/10/2020
pape

Dans un documentaire diffusé en avant première le 21 octobre, le pape plaide pour une "union civile" des couples homosexuels. Ces propos avaient en fait été tenus il y a un an et coupés au montage d'une précédente interview... sur demande du Vatican.

C'est l'une des déclarations qui marquera le Vatican pour des années. Dans un documentaire diffusé en avant-première à Rome mercredi 21 octobre, le pape François défend une "union civile" pour les couples de même sexe. Ces propos ont en fait été tenus il y a un an, mais ils ont été coupés au montage par l'Église.

Dans le documentaire Francesco d'Evgeny Afineevsky, François affirme que "les homosexuels ont le droit de faire partie de la famille". "Ce sont des enfants de Dieu et ont le droit d'avoir une famille. Personne ne devrait être exclu ou rendu malheureux à cause de cela", "ce que l'on doit faire, c'est une union civile. Ce cette manière, ils seront légalement protégés. Je me bats pour cela", affirme-t-il.

Des propos coupés au montage

Ces propos tranchent avec la doctrine de l'Église, qui considère les personnes homosexuelles comme "intrinsèquement désordonnées". Ils ont créé une vague d'espoir de la part de catholiques LGBT+. Mais ces paroles ont en fait été tenues en 2019 lors d'une interview pour une chaîne de télé mexicaine. Ils avaient été coupés du montage final de l'interview qui portait sur les abus sexuels au sein de l'Église. Dans un email, le porte-parole de la chaîne de télévision a confirmé au Washington Post que ces propos ont bien été tenus lors de cette interview et coupés par le Vatican.

À LIRE AUSSI - Le pape François n’est décidément pas à une contradiction près sur l’homosexualité

"Notre correspondante au Vatican, Valentina Alazraki, nous a dit que ce n'était pas la première fois que le pape aborde la question de l'union de personnes de même sexe", indique le porte-parole de la chaîne. C'est pourtant la première fois que le pape défend aussi clairement les unions civiles pour les couples de même sexe. L'onde de choc mondiale que ces quelques phrases ont provoquées montre à quel point c'est une révolution copernicienne pour l'Église. D'ailleurs, depuis mercredi, le service de presse du Vatican n'a pas souhaité commenter ces propos.

"Ce n'est pas rendre service au pape"

Sous couvert d'anonymat, une source au Vatican a affirmé au Washington post que la séquence filmée a été donnée au réalisateur par le Vatican et non de l'extérieur. "Ce n'est pas rendre service au pape", indique cette source. D'autant que ces paroles semblent avoir été sorties de leur contexte.

À LIRE AUSSI - Pour le pape, la famille, c'est "un homme et une femme". Un point c'est tout.

"Les homosexuels ont le droit de faire partie de la famille". "Ce sont des enfants de Dieu et ont le droit d'avoir une famille. Personne ne devrait être exclu ou rendu malheureux à cause de cela", dit donc le pape dans le documentaire. D'après le journal américain qui cite le transcript du Vatican, ces phrases ne sont pas prononcées de manière consécutives : le pape parle d'enfant et non de couples lorsqu'il évoque "le droit d'avoir une famille". Il n'empêche que François plaide pour l'ouverture d'une union civile...

 

Crédit photo : Pikist