Le pape François appelle à la création d’une « union civile » pour les couples homosexuels

2 000 personnes interpellent le pape François pétition Témoignage Chrétien

Dans un documentaire, le pape François appelle à créer une union civile pour les couples de même sexe. Les homosexuels "ont le droit d'avoir une famille", plaide le pontife.

Les couples de même sexe doivent être "protégés légalement". "Ce que l'on doit faire, c'est une union civile", dit le pape François dans un documentaire diffusé en avant-première à Rome. Cette position tranche clairement avec l'enseignement de l'Église jusqu'alors.

Dans ce documentaire, Francesco, le pape accorde une interview au réalisateur, Evgeny Afineevsky. Il affirme que "les homosexuels ont le droit d'être une partie de la famille" catholique. "Ce sont des enfants de Dieu et ont le droit d'avoir une famille. Personne ne devrait être exclu ou rendu malheureux à cause de cela", insiste-t-il.

Des signaux confus de l'acceptation des personnes LGBT+

François a donné des signaux confus concernant l'acceptation des personnes LGBT+ par l'Église. Il a parfois plaidé pour une union légale, notamment pour pouvoir bénéficier d'une assurance maladie.

À LIRE AUSSI - Le Vatican retire le mot « psychiatrie » du discours du pape François, mais le mal est fait

En septembre, le pontife s'est entretenu avec la mère d'un enfant qui a quitté l'Église car il ne se sentait pas accueilli en raison de son homosexualité. Le pape avait déclaré "l'Église aime vos enfants tels qu'ils sont". "Qui suis-je pour juger ?" a-t-il également prononcé devant un gay en 2013.

Des messages ambigus

"C'est la première fois que le pape fait une déclaration aussi claire, a déclaré le prêtre jésuite James Martin, qui milite pour une meilleure inclusion des personnes LGBT+ dans l'Église, cité par Associated Press. En 2014, lors d'une interview au Corriere della Sera, le pape a rappelé que "l'enseignement de l'Église, c'est que le mariage concerne les hommes et les femmes tout en reconnaissant le droit aux gouvernements d'adopter des unions civiles de couples gay".

À LIRE AUSSI - James Martin, prêtre engagé en faveur des paroissiens LGBT, réagit aux propos du pape François

En juin 2018, le pape déclarait : "Ça fait mal de le dire, aujourd'hui on parle de plusieurs types de familles, de diversité (...) mais la famille à l'image de Dieu est unique, c'est celle avec un homme et une femme". D'autant qu'officiellement, l'Église enseigne que les relations homosexuelles sont "déséquilibrées".

Le pape s'était dit "inquiet" du nombre de gay au sein de l'épiscopat et craint que l'institution ne soit gagnée par la "mode" de l'homosexualité. Avant lui, Benoît XVI avait qualifié le Mariage pour tous d' "Antéchrist".

 

Crédit photo : Aleteia Image Department/Flickr


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail