Le rugbyman australien Dan Palmer fait son coming out

Le rugbyman Dan Palmer a fait son coming out dans une lettre émouvante publiée dans un média australien. Il est le premier joueur de rugby du pays à faire son coming out.

Une annonce comme un séisme dans le monde du rugby. Le joueur australien Dan Palmer a profité d'une chronique dans le Sydney Morning Herald pour révéler son homosexualité. Celui qui a fait partie, lors d'une sélection, à l'équipe nationale australienne de rugby, devient ainsi le premier rugbyman international australien à faire son coming-out. Le joueur de 32 ans est le deuxième rugbyman international en activité à révéler son homosexualité après Gareth Thomas, l'ancien capitaine des Pays de Galles, en 2009.

A LIRE AUSSI : Pour lutter contre la sérophobie, l'ex-rugbyman Gareth Thomas évoque sa "sexualité épanouie" avec son mari

"Je fantasmais sur la disparition, le changement de nom..."

Dans sa chronique en date du vendredi 30 octobre 2020, Dan Palmer indique avoir été "incroyablement frustré, en colère et désespérément triste. Je me méprisais moi-même et la vie que je menais. La plupart des nuits, je pleurais et je m'infligeais un copieux cocktail d'opioïdes pour m'endormir. Je fantasmais sur la disparition, le changement de nom et l'idée de recommencer ma vie. Il n'est pas exagéré de dire que j'aurais préféré mourir plutôt que l'on découvre mon homosexualité. »

Celui qui a notamment évolué en Top 14 à Grenoble, mais qui n'a jamais joué en raison d'une blessure au pied, a eu envie de parler publiquement de son orientation sexuelle après les déclarations haineuses d'Israel Folau en 2019. "Bien que ce ne soit pas la principale motivation pour moi de faire cela, plus la saga Folau traînait, plus je me sentais responsable : il fallait dire quelque chose. Pour moi, ce qui est plus important que les dégâts qu'il a causés au rugby, c'est l'impact profond qu'il a sans aucun doute eu sur les enfants qui l'admiraient et qui luttent chaque jour pour comprendre leur sexualité."

A LIRE AUSSI : Homophobie : le milieu du rugby professionnel se réveille

De nombreuses réactions sur les réseaux sociaux

Pour celui qui ne s'est jamais senti directement discriminé dans l'environnement du rugby, Israel Folau ne verra "jamais l'impact qu'il a eu sur ces jeunes, mais s'il le pouvait, je doute qu'il puisse vivre avec lui-même. Heureusement, d'après mon expérience dans le rugby, des opinions comme celles d'Israël sont l'exception, pas la règle. Il était encourageant d'entendre tous les joueurs de rugby et officiels du monde entier condamner sa position et faire pression pour un paysage sportif plus tolérant et inclusif."

Sur les réseaux sociaux, la chronique de Dan Palmer a suscité de nombreuses réactions. Michael Hooper, le capitaine des Wallabies, a expliqué être "vraiment heureux pour Dan." Le FC Grenoble Rugby a expliqué "avoir été très touché après avoir lu cette tribune de Dan Palmer. Même s'il n'a jamais pu porter le maillot du Club en match officiel, il a été un joueur du Club et nous lui témoignons notre soutien et notre amitié." 

 

Crédit : capture Youtube


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail