L’étrange réponse de Viggo Mortensen à ceux qui critiquent son rôle de papa gay dans « Falling »

Alors qu'il incarnera un père de famille homosexuel dans son premier long-métrage, l'acteur s'exprime sur sa légitimité à endosser le rôle d'une personne LGBT+.

Un rôle de personnage LGBTQ+ doit-il être nécessairement confié à un·e interprète concerné.é ? C'est, depuis un moment, la question qui agite Hollywood. Et Viggo Mortensen a son avis sur le sujet alors qu'il jouera bientôt un papa gay dans Falling, son premier film en tant que réalisateur. Un choix décrié par une partie du public LGBT+, notamment sur les réseaux sociaux.

"Savez-vous ce qu'est ma vie"

"Comment savez-vous ce qu'est ma vie ? Vous présumez que je suis complètement hétéro, répond Viggo Mortensen dans une interview pour Attitude, sans toutefois en dévoiler davantage. Peut-être que je le suis, peut-être que je ne le suis pas. Et ce ne sont franchement pas vos affaires. Je veux que mon film fonctionne et je veux que le personnage de John soit efficace. Donc si je ne pensais pas que c'était une bonne idée, je ne le ferais pas".

Dans le long-métrage en question, dont la sortie en salles est prévue pour le 30 décembre prochain, Viggo Mortensen prêtera donc ses traits à John, un père de famille résidant en Californie avec son mari et sa fille adoptive. Son quotidien est chamboulé par l'irruption de Willis (joué par Lance Henriksen), son père homophobe et conservateur, qu'il est contraint d'héberger sous son toit à cause de soucis de santé. La cohabitation ravivera des tensions passées et des secrets longtemps enfouis risquent de remonter à la surface.

Une question de vie privée

Au gré d'un portrait pour The Times, l'acteur américano-danois soulève un autre point intéressant. "Pour la faire courte, je ne pensais pas que ça puisse être un problème, estime-t-il. Et des gens me demandent alors 'qu'en est-il de Terry Chen, qui joue mon mari dans le film ? Est-il homosexuel ?'. La réponse, c'est que je ne sais pas et je n'aurais jamais l'audace de demander à quelqu'un s'il est gay ou non durant un casting".

Selon Viggo Mortensen, un·e comédien·ne ne devrait pas avoir à divulguer sa sexualité pour prétendre à un rôle. Très bien. Mais s'il endosse le rôle principal, il signe aussi le scénario du film. Seul. Et raconter l'histoire d'une personne LGBT+ quand on ne l'est pas soi même, c'est un pari risqué, non ? On verra, à l'aube de 2021, si Viggo Mortensen a réussi à ne pas tomber dans les stéréotypes.

À LIRE AUSSI – VIDÉO. Viggo Mortensen est un papa gay dans le trailer de son premier film « Falling »

Crédit photo : Modern Films


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail