facebook

Un livre exhume des propos problématiques de Barack Obama sur Pete Buttigieg

Selon des propos rapportés dans un livre, Barack Obama aurait déclaré pendant une levée de fonds que Pete Buttigieg ne pouvait pas remporter la présidentielle parce qu'"il est gay".

Un ancien président ne devrait pas dire ça. Un livre qui vient de paraître outre-Atlantique, Lucky : How Joe Biden Won the Presidency (Chanceux : Comment Joe Biden a remporté la présidentielle) révèle une conversation semi-privée de Barack Obama. L'ancien président y aurait dénigré le ouvertement homo Pete Buttigieg.

À LIRE AUSSI : De plus en plus d’Américains s’identifient comme LGBT+

Le livre, dont les bonnes feuilles ont été publiées dans le média américain The Hill, raconte une soirée de levée de fonds à laquelle participait Barack Obama en octobre 2019. Lors de cet évènement, il a apporté un soutien à Élizabeth Warren, et passé en revue les candidats potentiels pour expliquer pourquoi ils n'étaient pas de bons choix pour le parti démocrate.

"Il est gay" et "petit"

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas été tendre avec Pete Buttigieg, devenu depuis le premier ministre ouvertement gay d'un gouvernement américain. Certes, il le qualifie d'étoile montante dans le parti, selon le livre. Mais il aurait également détaillé un certain nombre de raisons pour lesquelles le candidat n'aurait pas pu gagner la présidentielle. "Il a 38 ans, mais il a l'air d'en avoir trente (...) Il est maire d'une petite ville", aurait commenté l'ancien président. Avant de lâcher devant une audience amusée, "il est gay" et "il est petit". À défaut d'être devenu président, Pete Buttigieg est désormais le premier ministre ouvertement gay aux États-Unis.

À LIRE AUSSI : Barack Obama fait son mea culpa pour avoir utilisé l’insulte « pédé » quand il était ado

Le livre, écrit par deux journalistes, rappelle pourtant qu'un mois plus tôt, Barack Obama donnait des conseils à Pete Buttigieg sur la manière de rester serein face à l'homophobie lors d'une campagne. Dans ses mémoires à succès, publiées l'hiver dernier, Barack Obama dit d'ailleurs regretter d'avoir utilisé des insultes homophobes lorsqu'il était adolescent.

"Une manière de nous rassurer dans notre masculinité"

"Comme de nombreux ados à cette époque, mes amis et moi-même, nous nous lancions des mots comme 'pédé' pour nous insulter. C'était une manière de nous rassurer dans notre masculinité et de cacher notre insécurité", écrit-il. "Une fois que j'ai été à l'université, que j'ai eu des camarades et des professeurs ouvertement homos, je me suis rendu compte de la discrimination et de la haine dont ils faisaient l'objet. J'ai ouvert les yeux sur la solitude et les doutes que la culture dominante fait peser eux eux. J'ai eu honte de mon attitude - et j'ai appris à avoir un meilleur comportement".

La leçon n'est pas tout à fait retenue pour l'ancien président des Etats-Unis, qui semble croire que le peuple américain ne votera jamais pour un candidat gay. D'aucun auraient pu lui répondre qu'il y a quelques années, on aurait pu dire la même chose d'un candidat noir américain... Et pourtant, cela ne l'a pas empêché de passer huit ans à la Maison Blanche.

 

Crédit photo : CC / Ted Eytan


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail