facebook

Le baiser gay du groupe Maneskin face à l’homophobie du gouvernement polonais

Måneskin

Le groupe Maneskin, gagnant de l'Eurovision 2021, a marqué les esprits lors d'un festival en Pologne ce week-end. Deux de ses membres, Damiano et Thomas, ont échangé un baiser enflammé pour protester contre l'homophobie du gouvernement polonais. Un baiser retransmis en direct à la télévision.

"Nous perdons le contrôle, mais nous sommes différents des autres", clament les membres de Maneskin dans le titre "Zitti E Buoni". C'est avec cette chanson que le groupe italien avait fait frémir les foules et remporté l'Eurovision 2021, le 22 mai dernier. Le contrôle, les rockeurs l'ont bien pris ce week-end des 26 et 27 juin, lors du festival Polsat SuperHit Festival à Sapot, en Pologne. Ils ont profité que le concert soit diffusé en direct sur Pol Sat, une chaîne de télévision polonaise, pour se rouler un énorme patin. Un pied de nez bien senti au gouvernement polonais et au président Andrzej Duda. Un exécutif qui ne cache pas son homophobie et qui proposait par exemple, en mars dernier, une loi pour interdire l'adoption aux couples de même sexe.

"Merci la Pologne ! L'amour n'a jamais tort"

Les artistes au look glam-rock ont profité de leur escale polonaise pour briser un ou deux stéréotypes. Alors qu'ils interprétaient "I Wanna Be Your Slave", l'une de leurs chansons les plus explicites, voire provocante, deux membres de Måneskin, Damiano et Thomas, ont échangé un langoureux baiser devant des spectateurs médusés.

LIRE AUSSI >> VIDÉO. Lil Nas X aux BET Awards : une performance pharaonique et un baiser torride

Des acclamations ont immédiatement suivi ce geste hautement politique. Une fois remis de ses émotions, le chanteur, Damiano, a explicité le message véhiculé. "Nous pensons que tout le monde devrait être autorisé à le faire sans aucune crainte. Nous pensons que chacun devrait être complètement libre d'être qui il veut. Merci la Pologne ! L'amour n'a jamais tort."

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Måneskin (@maneskinofficial)

Alors que le groupe de rock était en tournée à travers l'Europe, la Pologne était une destination symbolique. En effet, le pays a mis en place une centaine de zones "libres d'idéologie LGBT".  C'est-à-dire que certaines communes vont jusqu'à garantir l'absence de personnes queers parmi leurs habitants. Pour ce faire, des chartes ont été instaurées. Le pays occupe toujours le bas du classement européen en ce qui concerne les droits des personnes LBGTQI+, comme le révèle l'édition 2021 du Rainbow Europe Index, publié par le groupe de défense ILGA-Europe.

Rock'n'roll

De la part du groupe, cette prise de position n'a rien d'étonnant. Damiano David, le leader charismatique du groupe reparti victorieux de l'Eurovision, confiait le 25 juin à BFMTV être "branché sexe et rock'n'roll". Une référence au scandale qui l'avait touché lors du concours européen de chanson. Accusé d'avoir pris un rail de cocaïne en direct, il avait rapidement été blanchi à son retour en Italie. Il avait déploré toutefois les stéréotypes qui collent à la peau du rock. "On fait notre musique, celle qu'on aime et qui nous plaît, et on espère prouver en le faisant que c'est possible de jouer quelque chose de chouette dans un groupe et qu'il n'y a pas besoin d'être un rappeur ou un chanteur pop, qu'on peut faire ce qu'on veut", avait déclaré la bassiste, Victoria De Angelis.

LIRE AUSSI >> Festival de Cannes 2021 : voici en exclusivité les films sélectionnés pour la Queer Palm

Crédit photo : Polsat SuperHit Festiwal/capture d'écran YouTube


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail