facebook

Loi homophobe en Hongrie : l’Europe tape mollement du poing sur la table

Loi homophobe en Hongrie : l'Europe tape mollement du poing sur la table

La présidente de la Commission européenne a indiqué qu'une procédure d'infraction pourrait être utilisée contre la Hongrie si elle ne retire pas sa loi homophobe. Mais elle a peu de chances d'aboutir...

"Il faudrait donner à Ursula von der Leyen un peu de poppers", souffle une source européenne. La Présidente de la Commission européenne a menacé la Hongrie d'une procédure d'infraction, si Budapest ne retire pas sa loi ouvertement homophobe. Une procédure qui n'a quasiment aucune chance d'aboutir vu qu'il faut l'unanimité des autres États. En attendant, la loi qui empêche la "promotion de l'homosexualité" auprès des mineurs entre en application ce jeudi. Elle fait déjà des victimes.

Mise en demeure

"Si la Hongrie ne corrige pas le tir, la Commission fera usage des pouvoirs qui lui sont conférés en sa qualité de gardienne des traités", a dit ce mercredi 7 juillet Ursula von der Leyen, devant les parlementaires européens. Une lettre de mise en demeure doit être envoyée au plus tard à la mi-juillet, selon une source européenne citée par l'AFP. "Depuis le début de mon mandat, nous avons engagé quelque quarante procédures d’infraction liées à la protection de l’Etat de droit et d’autres valeurs européennes consacrées par l’article 2 du traité ", a rappelé la présidente de la Commission, oubliant que pour l'heure, aucune n'a abouti.

Les eurodéputés qui défendent les droits des personnes LGBTQI+ étaient consternés. "Quand je me réveille à côté de ma compagne, pleine de joie et de gratitude, je me demande comment vous pouvez détester que nous nous aimions", demande l'allemande écologiste Terry Reintke. "Nous devons faire face à un choix : une Europe de l'égalité, de liberté et de diversité ou une Europe de haine et d'oppression où des gouvernements encouragent des campagnes d'homophobie pour couvrir leur  corruption systémique", a-t-elle ajouté....


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail