facebook

Lil Nas X fait la promotion de son prochain single, et c’est à se tordre de rire

Pour annoncer son prochain single, "Industry Baby", Lil Nas X s'inspire de ses récents démêlés judiciaires avec Nike. Il se met en scène dans un procès tordant avec beaucoup d'autodérision.

Si Lil Nas X n'avait pas été chanteur, il aurait clairement pu être humoriste. Le jeune homme est taquin, ce n'est pas une surprise. Il a l'habitude d'user de sa célèbre répartie pour remettre en place ses détracteurs. Cette fois-ci, lundi 19 juillet, il l'a utilisée pour faire la promotion de son prochain single, "Industry Baby", en featuring avec Jack Harlow. Pour ménager l'effet de surprise, il a attiré l'attention sur son scandale juridique avec Nike et les fameuses "Satan Shoes". Une affaire pour le moins sérieuse tournée en dérision avec brio.

Les "Satan Shoes", c'étaient 666 paires de  Nike Air Max 97, "légèrement" revisitées. Lil Nas X a en effet collaboré avec le collectif d'art MSCHF afin de créer une paire en hommage au clip "Montero". Noires et rouges, jusque là rien d'étonnant, elles étaient affublées d'un pentagramme mais contenaient surtout une goûte de sang humain. Sauf que Nike s'est étranglé à la vue des sneakers, et a porté plainte contre MSCHF pour contrefaçon, dilution de marque et concurrence déloyale.

Le collectif a donc arrêté la vente et rappelé les chaussures. Lil Nas X n'étaient pas censé être inquiété. Et puis il a commencé à tweeter sur sa "prochaine date d'audience", éveillant la curiosité de ses fans. Avant de lever le voile sur tout ce mystère avec une vidéo énigmatique qui s'ouvre sur le titre "Nike contre Lil Nas X Court Suprême, 19 juillet 2021".

Une vidéo singeant un procès loufoque

C'est à ce moment là que tout dégénère, pour notre plus grand plaisir. On se croirait dans une vieille sitcom policière au rabais. Les acteurs ? Lil Nas X, mais aussi Lil Nas X, ainsi que Lil Nas X. Il est à la fois l'accusé, l'avocat de la défense, celui de la partie adverse, le juge, et même l'un des jurés. Se joue alors une scène abracadabrante, où Lil Nas X est défendu par un incompétent déjanté. Il se retrouve démuni devant l'avocat de Nike, particulièrement convainquant, sûr de lui, et un brin homophobe.

"Mesdames et Messieurs du jury. Cela va bien plus loin qu'une histoire de chaussures. M. Nas X, êtes-vous gay ?", demande-il au chanteur, mis au pied du mur par un juge acariâtre. "Laissez-moi reformuler la question, reprend-t-il de plus belle. Est-ce que ta maman sait que tu es gay ? À cela, Lil Nas X, déconcerté, lâche un "oui" hésitant. Le juge, estomaqué, le condamne alors à cinq ans de prison dans l'État du Montero. Apparaît enfin l'annonce de son prochain titre. Après une performance pareille, à quoi peut-on s'attendre pour "Industry Baby" ?

LIRE AUSSI >> VIDÉO. Måneskin revient avec un clip sensuel et sexuel pour « I Wanna Be Your Slave ».

Crédit photo : Lil Nas X via Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail