facebook

« Euphoria » : Zendaya tease une deuxième saison « intense » et plus sombre

Zendaya, qui joue Rue dans la série Euphoria, confie que la deuxième saison sera plus "difficile" et "intense". Malheureusement, aucune date de sortie n'a encore été communiquée.

Nombreux.ses seront celles et ceux qui verront leur cœur se déchirer devant la prochaine saison d'Euphoria. C'est du moins ce qu'a laissé entendre Zendaya dans une interview pour Teen Vogue. L'actrice de 24 ans incarne Rue, héroïne tourmentée de la série. Son personnage, aux prises avec des problèmes de drogues, a touché bon nombre de spectateurs. Mais ces derniers n'ont pas fini de verser leurs larmes. D'après la comédienne, la saison 2, qui sera diffusée sur OCS en France, s'annonce "intense" et plus sombre.

"C'est une saison difficile, j'en suis en quelque sorte au centre. J'ai dû terminer vers 2h30 du matin la nuit dernière, on était en plein dedans. Mais, vous savez, le tournage était intense", confie-t-elle au magazine. Déjà à la fin de la saison 1, et dans les deux épisodes spéciaux qui font le lien avec la prochaine saison, Rue était traversée par des sentiments tumultueux. La romance qu'elle entretient avec Jules, jeune femme trans jouée par Hunter Schafer, est au cœur des préoccupations.

"Ça va être dur, et même dévastateur parfois"

C'était cette relation qui lui donnait la volonté de se maintenir à flot et de lutter contre ses démons. Mais voilà, après le bal d'hiver, dans l'épisode final de la première saison, elle laisse Jules partir pour la ville, seule. Jusqu'à présent, c'est ensemble qu'elles faisaient face à leurs traumatismes respectifs. Seule, Rue sombre dans le désespoir et retombe dans ses travers. "Ça va être dur, et même dévastateur parfois, mais je pense que Rue mérite vraiment toute cette attention autour de son personnage, elle importe tellement pour un grand nombre de gens", a-t-elle déclaré.

"J'espère rendre ces gens fiers avec la façon dont nous avons représenté Rue, ainsi que l'évolution des autres personnages. Mais je pense tout de même que cette saison ne sera pas facile. Parfois, elle ne sera pas amusante du tout à regarder", poursuit-elle. Quand on observe le succès d'Euphoria, on comprend que c'est justement cet hyperréalisme, notamment des sentiments et de la souffrance, qui plaît tant.

Une juste représentation des personnes queers

Avec justesse et complexité, elle représente les personnages queers de façon moderne. Ils ne sont pas uniquement définis par leur orientation ou identité sexuelle. D'ailleurs, la série se détache des étiquettes de manière générale. De même, la question des différents traumatismes est traitée avec finesse et permet d'appréhender la psychologie des personnages dans sa globalité. Une plongée dans l'intime qui devrait être plus profonde encore dans la deuxième saison. Jusqu'à se retrouver en eaux troubles.

LIRE AUSSI >> VIDEO. « Sex Education » : un trailer hilarant pour la troisième saison sur Netflix

LIRE AUSSI >> « Skam France » : comment la série s’empare brillamment de la thématique du VIH

Crédit photo : HBO via Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail