football"Je serai crucifié" : un footballeur gay de Premier League dit sa terreur du coming out

Par tetu le 19/10/2021
L'histoire du premier joueur de foot gay à sortir du placard fut tragique

Le tabloïd britannique The Sun relaie le témoignage anonyme d'une "star" gay du foot professionnel qui évoque les conséquences psychologiques d'une vie à se cacher mais envisage toujours un coming out devant ses fans comme "terrifiant".

"Nous sommes en 2021 et je devrais pouvoir être libre de dire à tout le monde qui je suis." Un joueur de football de Premier League, que le journal The Sun présente ce lundi 18 octobre comme "une star britannique de haut-vol", a confié au tabloïd, sous le couvert de l'anonymat, son histoire et sa peur de sortir du placard pour affirmer devant ses fans qu'il est gay.

À lire aussi : Ouissem Belgacem dans TÊTU : "J'ai fait tout ce que j'ai pu pour devenir hétéro"

"Je veux être ouvert avec les gens parce que c'est ce que je suis et je suis fier. Mais la vérité est que je serai crucifié", estime le joueur en envisageant son coming out public, car "il y a des fans dans les gradins pour qui c'est encore les années 1980". Le footballeur indique avoir demandé une aide psychologique professionnelle, rongé par son secret et par les doutes qui le suivent jusque sur le terrain : "Quand je joue, j'ai l'impression que les fans peuvent deviner et qu'ils me jugent (…) Cela a eu un effet terrible sur moi mentalement. C'est terrifiant."

L'histoire tragique du premier coming out gay dans le foot pro

Le Sun explique que le joueur s'est aussi adressé à la militante Amal Fashanu, nièce de Justin Fashanu, premier joueur de football professionnel à avoir évoqué publiquement son homosexualité, qui connut au destin tragique : sorti du placard en 1990, il s'est suicidé en 1998. Sa nièce a créé une association caritative dédiée à la lutte contre l'homophobie et le racisme dans le sport.

À lire aussi : Pourquoi l'histoire du football doit se souvenir de Justin Fashanu

L'an dernier déjà, le Sun avait rapporté la lettre anonyme d'une "star de Premier League sur le point de faire son coming out". Le sportif y disait avoir parlé de son orientation à sa famille et à quelques amis mais qu'il n'était pas encore prêt à en parler avec son équipe ou son entraîneur. Un secret si lourd à porter qu'il décrivait un "cauchemar absolu au quotidien, affectant de plus en plus ma santé mentale". Mais lui aussi disait "se sentir piégé" : "Ma peur est que dévoiler la vérité sur ce que je suis ne fasse qu'empirer les choses". Et de conclure : "Quand le premier fera son coming out, il y en aura plein" qui suivront.

À lire aussi : La lettre d'un joueur dans le placard dénonce l'homophobie dans le football

Crédit photo : Creative Commons